Retour à l'accueil
Mon panier : 0 article

Espace personnalisé

Rechercher

AideAide ContactContact

Actualités

25.05.2007 17:01

Le Haras d'Annecy en photographies

Samedi 19 mai 2007, l'exposition sur le thème homme-cheval dans le cadre singulier du Haras d'Annecy a ouvert ses portes au Musée du Château d'Annecy. Elle se tiendra jusqu'au 30 septembre 2007.

- Haras nationaux -

 

Samedi 19 mai 2007, l'exposition sur le thème homme-cheval dans le cadre singulier du Haras d'Annecy a ouvert ses portes au Musée du Château d'Annecy. Elle se tiendra jusqu'au 30 septembre 2007.

 

Les photos de Christian Poncet prises en noir et blanc, reflètent au travers de l'effet de lumière, des métiers, un patrimoine et la passion d'hommes et de femmes attachés aux étalons. Cette exposition rend hommage au personnel maintenant l'activité du Haras d'Annecy depuis le redéploiement des activités et la fermeture du site prévue en 2008.

 

Hommage aux personnes du Haras national d’Annecy

 


Ces photographies rendent compte de la rencontre née entre le photographe et le personnel du haras d'Annecy pendant toute la durée de son étude sur le site. Pendant  trois ans, après son travail, les week-ends et durant ses jours de vacances, Christian Poncet s'est intégré avec modestie et discrétion dans l'univers professionnel d'hommes et de femmes de chevaux. D'abord observateur, le photographe est devenu un familier des lieux pour finalement restituer la vie quotidienne du fonctionnement du haras. Aujourd'hui, la vingtaine de personnes qui travaille encore au haras, est très fier d'avoir participé à cet important travail de mémoire collective et de communiquer à leur entourage et à un large public la réalité de leur passion.

 

 

Un double défi photographique : un sujet nouveau et un premier ouvrage

 


Christian Poncet, photographe auteur, présente un travail de mémoire sur la singularité du Haras national d’Annecy et des activités qui lui sont propres.
Le Haras a été choisi du fait de sa situation géographique en centre ville, point fort de la ville, après le lac d’Annecy.
Ce milieu alors intemporel offre au visiteur une réalité surprenante. En effet,  la forge et le travail du maréchal ferrant rappelle au grand public que ce métier existe encore.
Le photographe s’est principalement différencié dans la prise d’images en  recherchant des instants et des clichés en situation statiques. Pour cela, la prise de connaissance de son sujet s’est révélé importante car le cheval, comme premier modèle dans le genre, n’est pas un modèle facile. Il est imprévisible et la principale subtilité et prouesse technique est d’anticiper ses mouvements et de connaître son environnement.
En  l’occurrence, dans le manège le mouvement est régulier et l’anticipation de l’instant est plus facile après une préparation.

 

 

Un livre de photographies "Les chevaux du lac"

 

Sorti depuis le 16 mai, ce bel ouvrage de 96 pages illustre une démarche artistique et documentaire plus que technique. Dès la couverture le ton est donné avec un étonnant  étalon gris photographié dans le manège !
Une  préface reflète l’esprit des travaux photographiques et un texte présente la partie historique. Puis, de nombreuse photos s'enchaînent, marquent l'identité du lieu et dévoilent l'ambiance d'une fin, une activité restreinte mais passionnante, un aspect humain très fort.

 

En savoir plus sur le livre, cliquez ICI.

 

Christian Poncet

 

Est un photographe de "rue" dont le centre d’intérêt est avant tout l’être humain (reportage à la Doisneau, Bresson, … ). Toute la portée de cette expérience est le rapport de l’homme avec les chevaux. En effet, l’étalon est pris dans un environnement toujours en présence d’une personne. Si l'homme n'apparaît pas sur la photo, sa présence est omniprésente et se fait ressentir.
"Tout l’intérêt, au delà de la découverte du milieu équestre, était l’incongruité du lieu et l’aspect humain".