équi-vod

"Le bien-être en élevage"
Christine Briant, JIE 2017

Fiche consultée 4897 fois.

Partager

Les protocoles d'évaluation du bien-être des équidés

Niveau de technicité : niveau de technicité

Auteurs : C. Briant, Ifce, Inra

Octobre 2017

 

La prise en compte du bien-être des équidés nécessite de pouvoir l’évaluer de façon objective et standardisée. Des protocoles d’évaluation, construits sur le modèle du Welfare Quality®, ont été récemment élaborés au cours d’études scientifiques, pour les chevaux et les ânes. 

Evaluation du bien-être animal : une réponse à l'élevage intensif

Le développement de l’élevage industriel dans les années 1960 a déclenché un courant en faveur de la protection des animaux dans les élevages, puis l’initiation de nombreuses recherches sur le comportement de ces animaux, afin de mieux comprendre leurs besoins en matière de bien-être. 
Ces besoins fondamentaux ont été résumés par les « 5 libertés » (traduction de « five freedoms ») publiées par le « Farm Animal Welfare Council » en 1979 :

  1. Ne pas souffrir de la faim et de la soif,
  2. Ne pas souffrir d’inconfort
  3. Ne pas souffrir de douleur, de blessures ou de maladie
  4. Pouvoir exprimer les comportements naturels de l’espèce
  5. Ne pas souffrir de la peur et de la détresse.

Les travaux de scientifiques et de professionnels, menés au sein de l’important programme européen Welfare Quality® (qualité du bien-être) et impliquant 45 organismes de recherche ou partenaires professionnels, ont ensuite permis la construction d’un outil d’évaluation globale du bien-être, utilisable en exploitations de vaches laitières, de jeunes bovins, de veaux de boucherie, de porcs à l’engrais et de poulets de chair.

Par la suite, un second programme européen, AWIN  (Animal Welfare indicators = indicateurs pour le bien-être animal), a permis la mise au point d’un outil d’évaluation adapté aux ovins, caprins, dindes, chevaux et ânes.

  

Protocoles d'évaluation du bien-être des équidés

Plusieurs protocoles ont été proposés, à ce jour, pour l’évaluation du bien-être des équidés, dont le protocole de l’Université de Wageningen pour les chevaux adapté du protocole Welfare Quality, le protocole de l’AVEF (Association des vétérinaires équins français pour la Ligue française de protection du cheval) le protocole AWIN Horse pour les chevaux et le protocole AWIN Donkeys pour les ânes.

Il est important de préciser que ces protocoles sont susceptibles d’évoluer en fonction de la mise en évidence d’indicateurs plus pertinents.

Quatre principes, douze critères et des indicateurs pour évaluer le bien-être des animaux d’élevage

Le programme « Welfare quality® » a défini le bien-être animal selon 4 grands principes (alimentation, hébergement, santé et comportement),  qui correspondent aux 4 premières libertés. 

Chaque principe comporte plusieurs critères applicables à toutes les espèces d’élevage, y compris les équidés. La 5ème liberté « Ne pas souffrir de la peur et de la détresse » (traduction du mot anglais distress) » est reprise par le critère « Etat émotionnel positif » qui précise que : « les émotions négatives telles que la peur, la détresse, la frustration ou l’apathie devraient être évitées, alors que les émotions positives comme la sécurité et la satisfaction devraient être favorisées». 

 12 critères sont établis et sont évalués à l’aide d’indicateurs, qui peuvent être relatifs soit à l’animal, comme « l’état corporel », soit à l’environnement, comme « la mise à disposition d’eau ».

Pour une évaluation sur le terrain, ces indicateurs doivent être faciles et rapides à évaluer par l’observation seule. Ils sont spécifiques d’une espèce, du type d’utilisation de l’animal ou du niveau d’évaluation souhaité.

Les 4 grands principes, les 12 critères et les 31 indicateurs correspondants sont présentés pour le protocole AWIN adapté aux chevaux dans le tableau 1.

Le protocole AWINHORSE

Présentation générale du protocole

Ce protocole a deux niveaux d’évaluation. Le niveau 1 comporte 24 indicateurs. Le niveau 2, plus complexe comporte 31 indicateurs. Il est utilisé, notamment quand le niveau 1 a révélé un niveau de bien-être insuffisant sur les critères « Absence, de faim, de soif, de maladies, de douleur ».

Le protocole AWIN Horse de niveau 1 est associé à une application en anglais, pour mobiles et tablettes, téléchargeable sur google store.

L’application AWIN Horse

Elle se présente sous la forme de différents écrans qui permettent de relever les appréciations pour chaque indicateur.

L’application génère ensuite un graphique représentant le pourcentage d’animaux satisfaisant chacun des  critères au sein de l’exploitation évaluée. Les résultats sont comparés à ceux d’une population de référence, constituée de 355 chevaux, évalués dans 50 exploitations, en Allemagne et en Italie, lors de la réalisation du programme européen AWIN. Il est important de préciser que ces chevaux de sport et de loisir étaient majoritairement logés en boxes individuels.

Références

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Documents à télécharger

Disponibles à la librairie

La vidéothèque

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"