Fiche consultée 28325 fois.

Partager
Share |

Qu'est-ce que l'éthologie ?

Niveau de technicité : 

Auteurs : M. Vidament, H. Roche, L. Lansade, C. Neveux
Mise à jour Août 2014

 

Terme à la mode, le mot "éthologie" est actuellement souvent employé et détourné de son sens premier. Mais alors, c'est quoi l'éthologie ?

Définition du mot « éthologie »

Le mot «éthologie» est issu des deux mots grecs « ethos » qui signifie « mœurs » et «logos», qui signifie «science». L’éthologie est donc étymologiquement la «science des mœurs».

L’éthologie s'intéresse aux comportements des animaux, y compris ceux de l'homme, dans des conditions de vie données mais variables (milieu naturel, conditions domestiques, en captivité, lors de tests, etc). Elle porte sur les comportements en eux mêmes, ainsi que sur ses causes et ses fonctions.

L’éthologie : une science en développement

L'éthologie s’est développée essentiellement dans la seconde moitié du 20ème siècle. Etonnamment, les éthologues se sont tout d’abord plus intéressés aux espèces sauvages plutôt qu’aux espèces domestiques. C'est ainsi que la vie et les mœurs du zèbre étaient, au début des années 1970, mieux connues que celles du cheval.

Les recherches sur le comportement du cheval ont commencé sur le cheval sauvage. Depuis le début des années 1980, les travaux se sont diversifiés et multipliés et s’intéressent maintenant aussi au cheval domestique.

L'éthologie s'organise autour de 4 grandes questions, définies par Tinbergen en 1963 :
1 - Quelles sont les causes (immédiates) du comportement?
2 - Quelle est sa valeur de survie ?
3 - Comment s'est-il mis en place au cours de la vie de l'individu ?
4 - Comment s'est-il mis en place au cours de l'évolution de l'espèce?

Le métier d’éthologue

Comme lors de toute démarche scientifique, pour faire une expérimentation, l’éthologue commence par bien définir sa problématique, en s'appuyant sur d'autres travaux scientifiques, toutes espèces confondues. Puis il formule des hypothèses et met en place un protocole expérimental lui permettant de prendre des mesures en toute objectivité (grand nombre d'individus, lots témoins, tests aléatoires…).

L’éthologue doit savoir observer de manière scientifique : précision, rigueur, objectivité sont des qualités indispensables. Il étudie ensuite ses résultats de façon statistique puis tire des conclusions. Celles-ci seront critiquées et validées par d'autres éthologues avant d'être publiées.

A ce stade, les travaux ne donnent pas toujours lieu à des applications, ce sont la compilation de différents résultats qui permettent de tirer des enseignements pratiques.

©ACG/IFCE

Ethologie «scientifique» et équitation éthologique

©C.Soler

En France, le mot «éthologie» est couramment utilisé pour désigner une pratique d’approche du cheval et de l’équitation, «l’équitation éthologique». Il est essentiel de bien distinguer le rôle de l’éthologue scientifique et celui de l’enseignant ou du professionnel de l’équitation éthologique, souvent appelé lui aussi «éthologue», à tort !

L’éthologue est donc celui qui observe les comportements des chevaux, et les analyse pour les comprendre. Alors que le métier des «nouveaux maîtres», «chuchoteurs», écuyers ou enseignants d'équitation éthologique est de mettre en pratique des méthodes d’éducation et de dressage spécifiques.

Le travail de l’éthologue se situe en fait en amont de celui des pratiquants de l’équitation éthologique : ses observations du comportement des chevaux permettent de définir des concepts d’équitation éthologique, qui sont en quelque sorte les mises en application des observations de l’éthologue.

Les travaux de ces deux métiers sont ainsi bien différents mais complémentaires.

Par ailleurs, il est essentiel d’être attentif, car l’engouement connu aujourd’hui pour l’équitation éthologique a pour conséquence l’utilisation abusive de l’adjectif «éthologique» pour qualifier de nombreux produits tels que : pension, élevage, dressage, abris, équitation...

Voir aussi

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"