Fiche consultée 8038 fois.

Partager

Dormane (ar) : Le cabotin de Rodez

Niveau de technicité : 

Auteur : Les Haras nationaux

Mise à jour : Janvier 2011

 

Pur-sang Arabe né pour les courses, Dormane a fait toute sa carrière de reproducteur à Rodez. Il est la vedette que l’on admire lors de chaque visite ; il le sait et est très cabotin. Sa renommée a largement dépassé les frontières de l’hexagone : il est connu partout en Europe mais aussi dans les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et les Etats Unis.

 

Une famille de grande renommée

Issu de Manganate*HN et Mandore par Grabiec, Dormane a des ascendants qui lui donnaient des prédispositions pour faire partie de l’élite des chevaux arabes de courses.


Mandore, sa mère, a été croisée 12 fois avec Manganate, donnant Djamel, étalon national, Moussem, étalon privé, plusieurs poulinières et des produits exportés dans les Emirats.


Dormane est né en 1984 chez Jean Marc de Watrigant, à Maurrin dans les Landes, qui a également dirigé sa carrière de courses comme entraîneur. Cette grande famille d’éleveurs depuis plusieurs générations a fait naître de nombreux champions de races Anglo-Arabe et Arabe.

Une carrière exemplaire

Sur deux saisons de compétition, Dormane a gagné 6 courses, terminé une fois 3ème, et une fois 6ème sur 8 participations.

Côté reproduction, il a honoré 1432 juments en 17 saisons, soit une moyenne de 85 par an. Aujourd'hui encore, sa fertilité continue à être exceptionnelle.

Son activité représente 75% du chiffre d’affaire des étalons Arabe de type courses des Haras.

Une production mondialement connue

Dès sa première production, certains de ses produits se sont illustrés sur les hippodromes, en 1993, même si la jumenterie rencontrée était hétérogène et pas entièrement consacrée à la production de chevaux de courses. Il avait alors rencontré entre 45 et 50 juments par an.

Le nombre de juments saillies chaque année augmentait pour arriver à un maximum de 123 en 2000, et en étant très largement au-dessus de 100 depuis 1999. C’est à partir de cette période que Dormane était récolté pour pouvoir honorer toutes ses prétendantes, par insémination artificielle.


Chaque année, environ 20% des juments saillies viennent de l’étranger : Belgique, Angleterre, Allemagne, Suisse, Italie, Espagne, mais aussi des Etats Unis, d’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis.


Il est numéro un des étalons Arabe en France et en Europe depuis plusieurs années et l’un des deux meilleurs au monde. Ses produits se négocient parfois très cher.


14 de ses produits sont étalons et vont pouvoir assurer la relève du senior qui ne laisse pas encore sa place, étant toujours en grande forme. Il passe plusieurs heures par jour au paddock pour se détendre et profiter d’un peu de verdure.

Quelques produits connus

  • En race pure : Darike, Passem Lotois, Chndaka, Dorwan du Cayrou, Rogheda, Dalina des Fabries, Noreen, Ouragan du Cayrou, Chaikh Man, Farouk al Mels, Gitpen, Iska al Mels, Ichara, Verdoyante, Parador, Magic de Piboul, Emma du Cayrou, Magid Star, Kaolino……

  • En croisement : Cathy De Boisset IAA 124 (1993) , Hautbois Du Paon IAA 140 (1997), Lordmane De Tanues IAA 139 (2003), Ormane De Lalo IAA 123 (1996).

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Générations Haras
  • Le Haras national de Pompadour
  • Le dépôt d'étalons de Compiègne

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"