Fiche consultée 10423 fois.

Partager

Les voitures hippomobiles les plus typiques

Niveau de technicité :

Auteur: Les Haras nationaux

Mise à jour : Janvier 2011

 

Les voitures hippomobiles sont une part importante de notre patrimoine hippique. Voici une présentation des principales voitures qui étaient utilisées. 

Le Tilbury

Type : Tilbury

Historique :
d’origine anglaise, le tilbury aurait été inventé par le carrossier londonien Tilbury au début du XIXe siècle.

Description :
Haute voiture à deux roues, découverte, dont la caisse se compose d’un seul siège pour deux personnes, en forme de rotonde et orné de fins balustres en bois tourné. Elle est montée sur une suspension Dennett (deux ressorts d’essieu et un ressort transversal) ou sur quatre ressorts droits agencés en carré. Les brancards sont réunis à l’arrière par une traverse.

Utilisation :
Voiture de maître, utilisée à la ville ou à la campagne pour de courts déplacements, attelée à un grand cheval.

A voir : 
L'IFCE possède 8 Tilburys.

La grande wagonnette

Type : Grande wagonnette, appelée aussi break d’écurie.

Historique :
La première wagonnette aurait été construite en 1845 pour la famille royale d’Angleterre.

Description :
Grande voiture à quatre roues, découverte, caractérisée par deux longues banquettes latérales placées dans la caisse. On y accède par une portière ouverte au centre du panneau arrière.

Utilisation :

Voiture à double fin : destinée au dressage et à l’exercice des chevaux, on l’utilisait aussi pour la promenade à la campagne, la chasse, le service de la maison.


A voir : 

L'IFCE possède 25 grandes wagonnettes.

Le phaéton

Type : Stanhope phaéton.

Historique :
Apparu au XVIIe siècle, le phaéton a connu des versions nombreuses au cours des XVIIIe et XIXe siècles. Le Stanhope phaéton, type le plus réussi et le plus répandu au XIXe siècle, tire son nom de Fitzroy Stanhope qui aurait dessiné les plans du premier vers 1830.
 
Description :
Voiture à quatre roues, caractérisée par un siège de meneur important et confortable, souvent en rotonde, élevé sur la caisse, avec ou sans capote. A l’arrière de la caisse est établi un siège simple pour un ou deux domestiques.
 
Utilisation :

Utilisé d’abord comme voiture de promenade, il sera au XIXe siècle la voiture de maître par excellence. Toujours menée par son propriétaire, elle est utilisée indifféremment à la ville ou à la campagne pour se déplacer, ou pour le seul plaisir de l’attelage.
 
A voir : 
L'IFCE possède 8 phaétons.

Le coupé

Type : Petit coupé.

Historique :
Dérivé du grand coupé rond, le petit coupé de ville apparaît à Paris vers 1830, avant d’être importé par Lord Brougham à Londres, où les carrossiers Robinson & Cook lui donneront sa forme définitive en 1838. C’est, avec le milord, la voiture la plus répandue au XIXe siècle.
 
Description :
Voiture à quatre roues, à caisse fermée, de forme carrée, contenant un siège pour deux passagers. Le siège du cocher est à l’extérieur, sur un coffre attenant à la caisse. Le petit coupé est le plus souvent monté sur des ressorts à pincettes devant et à demi- pincettes reliées par un ressort transversal derrière.
 
Utilisation :
Voiture de ville, privée, ou de louage, alors appelée fiacre, toujours conduite par un cocher.
 
A voir :
L'IFCE possède 8 petits coupés carrés.

Le break

Type : Grand modèle, dit break de chasse, et dans les Haras nationaux « break réglementaire des Haras ».

Historique :
En dépit de son nom anglais, le break est une création française, apparue peu avant 1850. Il existe sous plusieurs variantes, parmi lesquelles le grand modèle, dit break de chasse, est la version la mieux réussie.

Description :
Grande voiture à quatre roues, découverte, montée sur des ressorts à pincettes, caractérisée par des sièges transversaux. Elle comprend, sur le devant, un siège de meneur élevé sur un coffre à coquille, dans la caisse, deux sièges de passagers en vis-à-vis accessibles par deux petites portières ouvertes au centre des panneaux latéraux, à l’arrière, un siège de grooms fixé au-dessus de la caisse sur de hautes ferrures.

Utilisation :
Voiture sportive, utilisée à la campagne pour la promenade et la chasse, il sert aussi à l’exercice des chevaux, et même au transport de la domesticité. Le grand break est généralement attelé à quatre chevaux.

A voir : 
L'IFCE possède 30 grands breakes.

Le squelette

Type : Squelette

Historique :
On ne peut fixer avec précision l’invention des premiers squelettes. Sans doute existaient-ils avant la fin du XVIIIe siècle.

 
Description :
Voiture à quatre roues, très robuste, capable de résister à la violence des jeunes chevaux en cours de dressage. Elle doit son nom à l’absence de toute partie carrossée et à sa structure entièrement apparente : une flèche robuste reliant les deux essieux, un siège élevé pour le cocher et de grands marchepieds et une étroite plate-forme où les assistants du dresseur se tiennent debout et d’où ils peuvent sauter rapidement, en cas de besoin, pour se porter à la tête des chevaux.
 
Utilisation :

Voiture de dressage. On l’attelle à deux chevaux, l’un dressé et sûr, le maître, l’autre, un jeune cheval à dresser, l’écolier.
 
A voir : 
L'IFCE possède 41 squelettes.

L'Omnibus

Type : Omnibus privé
 
Historique :

L’omnibus et ses versions privées dites « de famille », « de château », « d’hôtel », apparaît vers 1850, lorsque se développe le chemin de fer, dont il est une sorte de prolongement puisqu’il assure la liaison entre les gares et les domaines privés, les châteaux, les hôtels, où il transporte passagers et bagages descendus du train.

Description :
Voiture à quatre roues. Sa caisse fermée se caractérise par une portière, unique, ouvrant au centre du panneau arrière, et donnant accès à deux banquettes intérieures latérales. Outre celui du cocher, il possède un second siège extérieur placé sur la partie antérieure du toit, qui est également équipé d’une galerie métallique servant de porte-bagages. Il est monté sur des ressorts à pincettes devant, et sur trois ressorts droits derrière, combinés à un essieu coudé permettant d’abaisser le plancher et le centre de gravité de la voiture, pour une meilleure stabilité.

Utilisation :
Voiture de service assurant les déplacements entre gare et domaine, transportant invités et bagages.

A voir : 

L'IFCE possède 22 omnibus, presque tous identiques et fabriqués par la firme parisienne Lelorieux.
Pompadour conserve un très beau petit omnibus, du carrossier Chevry à Limoges, ayant appartenu au comte de La Lande Neuvillars, provenant du château de Saint-Bonnet-Briacé, et donné au Haras en 1974.

La charette anglaise

Type : Charrette anglaise

Historique :
Comme la plupart des voitures à deux roues, la plus populaire d’entre elles, la charrette anglaise, a été inventée dans les années 1860 en Angleterre, ainsi que son nom l’indique. Elle connaît un vif succès dans la campagne française où elle est la voiture la plus répandue dans le dernier quart du XIXe siècle et la première moitié du XXe.
 
Description :
Voiture à deux roues de grand diamètre. La caisse, ouverte, contient généralement deux sièges dos-à-dos, pour quatre passagers, le second pouvant se relever pour faciliter le rangement de bagages, paniers, marchandises diverses. Certains modèles, souvent plus courts, n’ont qu’un seul siège. Elle peut être protégée par une capote de toile ou de cuir.

Utilisation :
Voiture à toutes fins, utilisée principalement à la campagne pour le transport des personnes, et de marchandises légères ou de petit matériel. Ses hautes roues lui donnant une grande stabilité et offrant au meneur une position élevée et confortable, elle est très appréciée pour la pratique de l’attelage à un cheval.

A voir :
L'IFCE possède 63 charrettes anglaises, de formes diverses.

Le dog-cart

Type :
Les Dogs-carts sont à deux ou à quatre roues.
 
Historique :

Voiture de chasse inventée au XIXe siècle, très appréciée des gentlemen sportifs dans la deuxième moitié du siècle.

Description :

Voiture à caisse découverte, contenant deux sièges dos-à-dos pour quatre personnes. Elle se caractérise par des compartiments aménagés sous les sièges, et aérés par des jalousies pour le transport des chiens de chasse. Elle est souvent équipée d’un coffre à fusils.

Utilisation :

Voiture de maître, sportive, qui sert à aller à la chasse, en compagnie de chiens transportés dans des compartiments spéciaux.
Elle est aussi utilisée comme les phaétons, pour les promenades, les sorties en ville ou à la campagne, le plaisir de la conduite en guides.

A voir : 
L'IFCE possède 7 dog-carts : 3 à quatre roues et 4 à deux roues.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Générations Haras
  • Le Haras national de Pompadour
  • Le dépôt d'étalons de Compiègne

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"