Fiche consultée 5179 fois.

Partager

Les voitures les plus belles et les plus rares conservées dans les Haras nationaux

Niveau de technicité :

Auteur: Les Haras nationaux

Mise à jour : Janvier 2011

 

Ces voitures hippomobiles particulièrement belles et rares sont une part essentielle de notre patrimoine. Parfois classées Monument historique, elles sont conservées au sein des Haras. 

Grand coupé de voyage

Conservé au Haras du Pin

Aussi appelée "Dormeuse", c'est la voiture la plus ancienne et la plus spectaculaire des Haras nationaux.

Construit entre 1839 et 1843 par les carrossiers parisiens Berlioz et Gouillon, il a appartenu au marquis d’Albon dont il porte les armes, et provient du château d’O, près de Mortrée (Orne). Il a été donné au Haras en 1948. Classé Monument Historique en 1987.

Coach

Conservé au Haras du Pin

La voiture la plus fashionable des Haras nationaux.

Construit à Londres par la firme anglaise Holland & Holland, il a appartenu au baron de Zuylen de Nyevelt de Haar, président fondateur, avec le comte de Dion, de l’Automobile Club de France en 1895. Il a été donné au Haras en 1934. Classé Monument Historique en 1987.

Milord fermé

Conservé au Haras du Pin

La seule voiture de ce type conservée dans une collection publique française.

Construit à Paris après 1870 par Jacques Rothschild & Fils. Classé Monument Historique en 1987.

 

 

Carrick à pompe

Conservé au Haras de Saint-lô

Le seul carrick à pompe encore attelé en France !

Construit à Londres par Peters & Sons. Il provient de la famille Savalete de Langes, à Saint-Pierre (Manche). Classé  Monument Historique en 2003.

 



Calèche transformable à huit ressorts

Conservée au Haras de Tarbes

La seule voiture de cérémonie des Haras nationaux et la plus luxueuse.

Construite à Paris par le carrossier Clochez entre 1831 et 1850. Elle a appartenu aux évêques de Tarbes et Lourdes et provient du Chalet épiscopal de Lourdes. Elle a servi en 1935 au cardinal Pacelli, futur Pape Pie XII. Classée Monument Historique en 1999.

 

 

Grand break

Conservé au Haras de Cluny

Le plus beau break des Haras nationaux.

Construit à Paris entre 1865 et 1869 par Bail Jeune. Donné au Haras par le marquis de Noblet-La Clayette en 1934.

 

 

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Générations Haras
  • Le Haras national de Pompadour
  • Le dépôt d'étalons de Compiègne

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"