Fiche consultée 34 fois.

Partager

Adapter l'amplitude des foulées à l'enchaînement de sauts

Obstacle > Sauter > Galops 4 à 7

Niveau de technicité : niveau de technicité

Auteurs : N. Perez (Ifce, aspirant Ecuyer du Cadre noir de Saumur), N. Sanson (Ifce, Ecuyer du Cadre noir de Saumur) et N. Genoux (Ifce)

Septembre 2018

Faire varier l’amplitude des foulées sur un enchaînement de sauts apprend au cavalier à aborder l’obstacle dans les meilleures conditions pour optimiser le saut. Contrôle de l’allure, équilibre, direction... un excellent exercice permettant de développer sa capacité à anticiper et à (ré)agir efficacement pour arriver à négocier n’importe quelle ligne sur un parcours.

Amplitude, cadence, vitesse... quelle est la différence ?

Définition

L’amplitude se définit par la taille d’une foulée, c’est-à-dire la distance séparant deux posers successifs d’un même membre. Elle se mesure donc en mètres (m).

La cadence est la fréquence de poser d’un même membre (ou fréquence des foulées). Autrement dit, c’est le nombre de foulées effectuées en un temps donné. Encore appelée « tempo de la foulée », elle s’exprime en nombre de foulées par minute (foulées/min) et peut-être mesurée à l’aide d’un métronome.

La vitesse correspond à la distance parcourue en un temps donné. Elle se mesure habituellement en mètres par seconde (m/s) ou en kilomètres par heure (km/h). Dans le milieu équestre, l’unité de référence est le nombre de mètres parcourus par minute (m/min).

Quel lien entre amplitude, cadence et vitesse ?

Amplitude – cadence – vitesse… 3 paramètres bien distincts, mais étroitement liés !



La vitesse varie donc en fonction des deux autres paramètres (amplitude et cadence). Pour aller plus vite, on peut donc :

  • Soit chercher à augmenter l’amplitude en allongeant la foulée – plus la foulée est grande, plus on parcourt de la distance en un temps donné ;

  • Soit chercher à augmenter la cadence, c’est-à-dire à augmenter le tempo, tout en conservant la taille des foulées ;

  • Ou bien chercher à augmenter les deux paramètres à la fois.

Objectifs

Pour le cavalier

Faire varier l’amplitude des foulées sur un enchaînement de sauts demande au cavalier de contrôler l’allure du cheval et d’adapter son équilibre et celui de sa monture, tout en dirigeant, afin d’aborder l’obstacle dans les meilleures conditions pour optimiser le saut. L’objectif final est de développer la capacité du cavalier à (ré)agir rapidement et efficacement pour arriver à bien négocier toutes les lignes sur un parcours d’obstacles, en fonction :

  • Des distances,
  • De la foulée/cadence du cheval,
  • Du barème,
  • Ou encore du profil des obstacles (vertical, oxer, rivière, spa…).

Pour le cheval

L’exercice apprend au cheval à reporter du poids sur les hanches et à s’équilibrer, tout en restant cadencé et actif. Il permet de muscler l’arrière-main du cheval, de gymnastiquer ce dernier et d’améliorer sa qualité de saut.

Le dispositif


Sur une ligne droite, placez successivement un petit vertical, un oxer et un autre petit vertical, tous espacés de 23m (cf. schéma du dispositif ci-dessous). La distance est adaptée à un travail en intérieur (manège) et prévue pour effectuer la ligne en deux fois 6 foulées, dans un galop normal. Suivant l’endroit où a lieu la séance et le cheval, cette distance pourra éventuellement être réadaptée (un peu plus longue en extérieur qu’en intérieur).


Le fait de placer un oxer au milieu de la ligne augmente la difficulté de l’exercice par rapport à un dispositif avec trois verticaux. La largeur de l’obstacle donne en effet de la trajectoire au cheval, ce qui aura tendance à le rapprocher du dernier obstacle.

La détente


Lors de la détente, vérifiez déjà que vous êtes capable de contrôler l’amplitude du galop sur le plat. Entraînez-vous par exemple à faire varier le nombre de foulées entre deux barres au sol. Pour une distance calculée en 6 foulées, passez plusieurs fois les barres en 6 foulées (et aux deux mains !). Lorsque le cheval est bien cadencé, léger et en équilibre, essayez de passer en 7 voire 8 foulées puis de réduire à 5 voire 4 foulées.

Etape 1 : conserver une amplitude régulière en enchaînant des sauts

Consignes

Commencez par effectuer la ligne dans un galop de travail (en 6 foulées – 6 foulées dans cet exemple) tout en conservant une amplitude régulière. Pour cela, basez-vous sur l’amplitude de référence du cheval, c’est-à-dire son amplitude normale/de base/naturelle. Pensez à sauter droit, au milieu et perpendiculaire à l’obstacle, en regardant droit devant vous.

Critères de réussite et observables de l'enseignant

  • Contrat de foulées respecté (6-6)

  • Amplitude et cadence des foulées régulières, avant et après l’obstacle central ⇒ vitesse constante (pas de perte d’activité, ni d’accélération)

  • Qualité du contact (contact main-bouche régulier) pour que le cheval saute dans le plus grand relâchement possible

  • Fluidité, facilité d’exécution de l’exercice

 

Problèmes rencontrés et solutions : dernière foulée un peu courte

Même si la distance est égale, elle paraît toujours plus courte entre le 2ème et le 3ème obstacle qu’entre le 1er et le 2ème car le cheval prend de la trajectoire sur l’oxer. Vous risquez donc de vous retrouver trop près de l’obstacle sur le dernier saut et de peiner à placer la dernière foulée. Pour éviter cela, anticipez ! Obligez-vous à penser au travail à faire entre le 2ème et le 3ème obstacle avant le 2ème saut et redressez-vous rapidement dès la réception, en vous grandissant, pour avoir une place parfaite sur le 3ème obstacle.

Etape 2 : raccourcir l'amplitude du galop en enchaînant des sauts

Consignes

Cette fois-ci, vous allez rechercher une amplitude un peu plus courte pour effectuer la ligne en 7 foulées – 7 foulées. Il est plus simple de commencer par rétrécir l’amplitude avant de l’augmenter, plutôt que l’inverse. Tout ce qui se passe à l’intérieur de la ligne ne doit être que le résultat de ce qui a été mis en place avant. Le fait de rajouter une foulée alors que la distance dans la seconde partie de la ligne paraît toujours plus courte, va vous demander encore plus d’anticipation. Préparez le cheval avant l’entrée de ligne, tout en restant calme, le regard orienté loin, avec un contact le plus souple possible avec la bouche du cheval.


Critères de réussite et observables de l'enseignant

  • Contrat de foulées respecté (7-7)

  • Amplitude avant le 1er saut bien adaptée à ce que l’on veut demander dans la ligne

  • Amplitude et cadence des foulées régulières, avant et après l’obstacle central ⇒ vitesse constante (pas de perte d’activité, ni d’accélération)

  • Maintien de l’impulsion, de l’activité, de la cadence, même si on doit rétrécir l’amplitude des foulées (vérifier que le cheval n’est pas juste en train de freiner)

  • Cheval engagé et tonique mais relâché

 

Problèmes rencontrés et solutions : difficulté à placer une 7ème foulée en sortie de ligne

L’oxer donnant déjà de la trajectoire au cheval, le fait de raccourcir l’amplitude entre le 2ème et le 3ème obstacle rajoute une difficulté supplémentaire. Vous ne devez pas subir la ligne en tirant/vous accrochant sur la bouche du cheval pour placer à tout prix la 7ème foulée. Mettre trop la main détériorerait la qualité de saut, d’où l’importance de bien anticiper la ligne. Ne vous laissez pas aspirer… Au contraire, grandissez-vous en imaginant qu’il y ait un obstacle plus gros à franchir et qu’il faille laisser au cheval de la place pour sauter correctement.

Etape 3 : raccourcir et allonger l'amplitude du galop en enchaînant des sauts

Consignes

Vous allez maintenant effectuer la ligne en 7 foulées – 6 foulées, c’est-à-dire réduire l’amplitude des foulées entre le 1er et le 2ème obstacle puis l’allonger entre le 2ème et le 3ème obstacle. Comme l’oxer donne de la trajectoire, il sera assez simple de négocier les 6 foulées avant le dernier saut sans avoir à trop intervenir. Préparez bien votre entrée de ligne et travaillez foulée après foulée. Tout est une question de concentration, d’anticipation et de qualité de réaction à l’intérieur de la ligne.


Critères de réussite et observables de l’enseignant

  • Contrat de foulées respecté (7-6)

  • Sentiment de fluidité et de facilité dans le contact et dans l’équilibre du cheval

  • Vitesse constante après le dernier obstacle et cheval concentré (pas d’accélération, ni de désordre à la réception)

  • Augmentation de la taille de la foulée dans la deuxième partie de ligne ≠ accélération exagérée

  • Pas de détérioration de l’équilibre (cheval qui plonge en avant, sur les épaules, en courant après son équilibre)


Quand l’exercice est maîtrisé, essayez d’effectuer la ligne en 7 foulées – 5 foulées. Vous pouvez ensuite essayer de faire l’inverse, c’est-à-dire sauter en 6 foulées – 7 foulées.

 

Problèmes rencontrés et solutions : difficulté à raccourcir les foulées en sortie de ligne après avoir augmenté l’amplitude en entrée de ligne

En plus de la trajectoire que l’oxer donne au cheval, vient alors s’ajouter une augmentation de la vitesse quand on allonge la foulée en entrée de piste. Cela demande encore plus d’habileté pour arriver à diminuer le nombre de foulées derrière l’oxer. Tout est une question d’anticipation et de concentration : adaptez vos 6 premières foulées pour déjà être en train de travailler les 7 à venir. Pour cela, laissez passez le cheval dans les 2-3 premières foulées après le 1er obstacle puis reprenez-le dans les 2/3 dernières foulées avant l’oxer. Il s’agit de se remettre rapidement à sa place pour que le cheval puisse en faire autant. Grandissez-vous et remontez légèrement la nuque du cheval pour l’inciter à se rééquilibrer.

Ce qu'il faut retenir


Pour arriver à adapter l’amplitude des foulées à l’enchaînement de sauts, le cavalier doit faire preuve de calme, de concentration et de précision.

Propulsion et équilibre sont essentiels quelle que soit l’amplitude choisie.

La régularité du galop est un signe de disponibilité et de décontraction de la part du cheval.

Celle-ci est la base qui précède toute variation d’amplitude.

La fluidité et l’aisance du couple à réaliser l’exercice sont les critères de réussite majeurs.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"