Fiche consultée 5746 fois.

Partager

Voltige en cercle

Niveau de technicité :

Auteur : AC. Grison
Juin 2012

 

La voltige en cercle est une discipline équestre avec une approche originale : le voltigeur effectue des figures artistiques sur le dos du cheval, dont le mouvement est géré par un longeur. Cette discipline spectaculaire peut se pratiquer en équipe.

L’histoire de la voltige

La voltige équestre est très ancienne : des peintures représentant des hommes debout sur des chevaux existent dès 1500 av J.C. On trouve aussi des témoignages de spectacles de voltige équestre à l’époque romaine.

La voltige fit ensuite partie de l’éducation des chevaliers et des nobles, puis elle constitua une part indispensable de l’enseignement militaire.

La voltige en cercle telle que nous la connaissons a été développée en Allemagne dans les années 1960.
Elle était alors particulièrement destinée aux enfants. Elle s’est ensuite développée et étendue aux pays voisins, et fut reconnu par la Fédération Equestre Internationale en 1983.

La Fédération Française d’Equitation la reconnaîtra officiellement en 1985. Elle s’est depuis lors développée, et l’on dénombrait en 2011 environ 750 épreuves de voltige en France, rassemblant plus de 3 800 participations.

La voltige est une discipline des Jeux Equestres Mondiaux et a par ailleurs ses Championnats d’Europe et du Monde.

La discipline


La voltige en cercle consiste à effectuer des figures artistiques sur un cheval/poney longé, au pas ou au galop selon le niveau de compétition (à l’entraînement, la voltige peut se pratiquer à toutes les allures).

La voltige se pratique en individuel, en pas de deux ou en équipe de 4 à 7 voltigeurs. S’il s’agit d’une équipe, les voltigeurs se relaient sur le dos du cheval : seuls ou à plusieurs, ils enchaînent les figures composant leur programme. Il peut ainsi y avoir jusqu’à 3 voltigeurs sur le dos du cheval, composant une figure.

La voltige nécessite ainsi pour le cavalier de travailler sur l’équilibre, les aptitudes physiques, le liant, la fixité, l’esprit d’équipe, etc. Il est nécessaire d’avoir un équidé bien éduqué en longe et d’un bon mental, avec des allures adaptées à la voltige.

Le longeur est un membre essentiel de l’équipe : c’est à lui de donner au cheval un mouvement le plus régulier possible, afin que les voltigeurs évoluent dans de bonnes conditions.

Les voltigeurs s’entraînent au préalable au sol et sur un «tonneau  de voltige», afin de travailler sans fatiguer le cheval : échauffement musculaire, gymnastique, répétition des figures, etc.

Le classement

En compétition, le(s) voltigeur(s) présentent leurs enchaînements devant un ou plusieurs juges : il doivent enchaîner un « programme technique », composé d’éléments imposés, et un (ou plusieurs) « programme(s) libre(s) », dont ils ont eux mêmes défini les figures.

Des notes sont alors attribuées :

  • Au(x) voltigeur(s), pour l’exécution des mouvements. Les juges évaluent le liant, la qualité d’exécution, l’aisance, l’esthétisme, etc.
  • Au cheval : qualité de l’allure, régularité, cadence, rythme, etc.


Ces notes sont ensuite ramenées à une note sur 10 par enchaînement. Le classement sera fait de la note la plus élevée (1ère place) à la plus faible.

En épreuves par équipes, le classement est général et les équipes peuvent être mixtes. En épreuves individuelles par contre, il est obligatoire de faire la distinction entre homme et femme dans le classement.

Les circuits de compétition de voltige en France

Plusieurs circuits de compétition existent en France, gérés par la Fédération Française d’Equitation : ils sont ouverts aux équidés et cavaliers de tous âges, selon les circuits et les catégories d’épreuves. Il s’agit des circuits Club et Amateur.

Le règlement des compétitions de Voltige est disponible sur le site de la Fédération française d’équitation pour les circuits Club et Amateur.

Les installations

Un piste circulaire, de 18 à 20 mètres de diamètre selon le niveau d’épreuve, doit être aménagée. Son sol doit être adapté à la pratique de la voltige équestre.

Il est indispensable de disposer de suffisamment d’espace autour de cette piste pour que les équipiers soient à proximité lorsqu’ils ne sont pas sur le cheval, ainsi que pour installer les juges convenablement afin qu’ils puissent apprécier toute la présentation.

L’équipement

> Pour chaque voltigeur :

  • académique de voltige (tenue ressemblant à un justaucorps de gymnaste), pantalon de voltige ou toute tenue souple et permettant que juge de bien voir les mouvements du voltigeur.
  • chaussures de voltige (souples style ballerines)
  • en épreuve par équipe : numéro de l’équipier, bien visible sur le bras ou la jambe extérieure et/ou le dos de chaque voltigeur


> Pour le cheval :

  • tapis de voltige, souple et épais
  • surfaix de voltige, avec mousse de protection et deux poignées rigides
  • un filet
  • un enrênement
  • éventuellement des protections de membres.


> Pour le longeur :

  • une tenue assortie à la tenue du (ou des) voltigeur(s)
  • une longe
  • une chambrière.


La qualité de la présentation du cheval, la tenue du longeur et des voltigeurs sont particulièrement soignées et doivent être irréprochables.
En épreuve libre, la tenue choisie pour les équipiers doit être en accord avec la musique.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"