Fiche consultée 322 fois.

Partager
Share |

Impact économique, social et environnemental des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech TM 2014 en Normandie

Niveau de technicité : 

Auteur : Céline Vial, ifce, INRA, UMR MOISA

Octobre 2016

 

Pourquoi une étude d’impact de cet événement ?
L’organisation d’un événement équestre impacte le territoire qui l’accueille aux niveaux économique, social et environnemental. Les travaux réalisés dans le cadre du programme de recherche Ifce-INRA « cheval et territoire » ont permis de construire progressivement une méthode d’étude des impacts économiques, sociaux et environnementaux de court terme des événements équestres de petite et moyenne envergure. En 2014, une adaptation de la méthode aux événements de grande envergure a été réalisée en vue de son application aux Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie. Cette étude a été réalisée par l’Ifce, l’INRA et le CDES de Limoges dans le cadre d’un partenariat de recherche avec le GIP Normandie 2014 et les collectivités locales bas-normandes.

Les Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie en quelques chiffres

  • Du 23 août au 7 septembre 2014
  • 7ème édition de la plus grande compétition équestre au monde (a lieu tous les 4 ans)
  • 8 disciplines sportives et 2 disciplines de démonstration
  • Plusieurs sites en Basse Normandie
  • Budget d’organisation : 82 millions d’euros
  • 64 pays représentés par 1 060 participants
  • Près de 314 000 spectateurs 
  • Un Projet Territorial associé à l’événement

Les publics en présence

L’édition 2014 des Jeux Équestres Mondiaux a rassemblé 334 897 personnes, tous publics confondus, et 1 688 chevaux (dont 1 235 chevaux de compétition). 

Dans notre échantillon de spectateurs interrogés, 11% sont des étrangers (contre 30% selon les organisateurs), 50% sont normands et 39% proviennent d’autres régions de France. La figure 1 présente d’autres statistiques sur les spectateurs des Jeux.

Figure 1 : statistiques sur les spectateurs des Jeux

Par ailleurs, étaient présents sur l’ensemble des sites 1 060 participants, 2 968 accompagnateurs de participants (grooms, assistants, famille, amis, entraineurs, vétérinaires, maréchaux ferrants, propriétaires de chevaux engagés, chefs d’équipe, chef de mission…), 3 416 personnes travaillant sur les stands exposants, 1 224 personnes travaillant sur les stands restaurateurs, 7 200 employés, 3 722 bénévoles et  1 750 personnes travaillant pour des médias. L’origine géographique de ces différents publics est présentée sur la figure 2.

Figure 2 : origine géographique des différents publics présents (hors spectateurs)

Impact économique

Le recensement des dépenses réalisées sur un territoire est la première étape du calcul d’impact économique d’un événement sportif. Toutefois, parmi celles-ci nous ne retenons que les dépenses (injections brutes) qui proviennent d’agents extérieurs au territoire d’étude et qui vont bénéficier aux acteurs de ce territoire (figure 3).

Figure 3 : dépenses des différentes catégories de public réalisées en Normandie et provenant de l’extérieur du territoire (injection brute)

Le calcul d’impact économique comprend un certain nombre d’étapes allant de l’évaluation de l’injection brute à l’obtention de l’injection nette (via la déduction des fuites), jusqu’à des calculs de multiplicateurs spécifiques aux territoires et populations étudiées. Les résultats démontrent que l’événement a permis de faire entrer sur le territoire normand 46 millions d’euros (injection nette). Si on prend en compte la réutilisation de cet argent au cours de plusieurs vagues successives à l’événement, on obtient un impact total de 102 millions d’euros (figure 4).

Figure 4 : impact économique total pour le territoire normand

Utilité sociale

L’utilité sociale est évaluée à travers deux analyses complémentaires (qualitative et quantitative). 

Selon l’analyse qualitative (figure 5), les apports de cet événement pour les différents publics présents et la population locale sont principalement liés au plaisir d’y assister, à ses retombées économiques et touristiques, à l’exposition médiatique, à l’effet de notoriété et d’attractivité qui en découlent pour le territoire et à l’encouragement qu’ils ont et vont susciter pour le développement de la filière équine locale, voire nationale.

En ce qui concerne les aspects négatifs des Jeux, les enquêtés évoquent les problèmes d’organisation (12 à 17% des personnes interrogées selon le type de public) et les nuisances pour les habitants locaux (5 à 13%). 

Figure 5 : analyse qualitative de l’utilité sociale des Jeux

L’analyse quantitative permet d’estimer l’utilité sociale des Jeux (tableau 1). Celle-ci reflète, sous forme monétaire, la valeur qu’a l’événement pour les spectateurs (valeur d’usage) et la population locale (valeur de non-usage), en raison des effets positifs et négatifs qui en découlent selon eux et qui ont été présentés précédemment. Attention, elle ne peut être additionnée à l’impact économique.

Tableau 1 : évaluation monétaire de l'utilité sociale del'événement
Valeur monétaire totale de l'utilité sociale 36,2 millions d'euros
Valeur d'usage 22,7 millions d'euros
Valeur de non-usage 13,5 millions d'euros

Impact environnemental

L’impact environnemental est pris en compte à travers une estimation des différents postes impactant l’environnement (gouvernance, partenariats et sensibilisation ; consommation de ressources et émissions ; milieu naturel et biodiversité), qui sont analysés au regard de la capacité de charge du milieu, et à travers une étude des actions écoresponsables mises en place par les organisateurs pour limiter les impacts environnementaux de l’événement sur chacun de ces postes (figure 6). 

L’impact environnemental est non négligeable : 100 millions de tonnes de CO2 liées au transport, 500 tonnes de fumier et près de 300 tonnes de déchets, 2 millions de repas et 1 million de nuitées consommés en Normandie… mais n’ayant pas d’élément de comparaison ni d’indicateur commun à tous les postes, il est difficile de dire quels sont les postes les plus impactants et les postes les moins impactants. Avec les distances parcourues et les rejets de CO2 associés au transport et à la consommation de carburant, ce poste est surement le plus impactant pour l’environnement. Ce travail souligne les nombreux efforts des organisateurs pour la mise en place de mesures en faveur de l’environnement : études environnementales, partenariats locaux favorisés, projets développement durable, système de navettes, valorisation du fumier et d’une partie des déchets, poubelles de tri… Ces démarches peuvent servir de modèle aux prochains organisateurs des Jeux Équestres Mondiaux qui à leur tour pourront prendre des dispositions supplémentaires et ainsi tendre vers des Jeux de plus en plus exemplaires sur l’aspect environnemental.

Figure 6 : impact environnemental des Jeux

Conclusion

Cette évaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux de court terme des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie constitue à notre connaissance l’étude d’impact d’un événement sportif la plus complète menée à ce jour. Elle présente néanmoins certaines limites inhérentes aux méthodologies utilisées (question de la pertinence d’une monétarisation de l’utilité sociale, absence d’un indicateur global pour le volet environnemental…). Cette étude permettra de valoriser l’image des Jeux, au niveau national et international. Elle mettra en évidence l’expertise des acteurs français et le caractère innovant de l’événement, tout en permettant de faire avancer les réflexions académiques sur les études d’impacts d’événements sportifs. Enfin, elle éclairera les prises de décisions à venir quant à l’accueil des Jeux Equestres Mondiaux ou d’autres événements sur un territoire et permettra d’optimiser leurs impacts, participant ainsi à l’« héritage » de l’édition 2014 des Jeux. La suite de cette recherche s’intéressera aux impacts de long terme, c’est-à-dire aux changements structurels liés à l’organisation des Jeux et au Projet Territorial, que ce soit sur la filière équine ou sur d’autres secteurs comme celui du tourisme.

Voir aussi

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"