Fiche consultée 2259 fois.

Partager

Vendre son cheval sur Internet - Nouveaux modes de commercialisation par le Web

Niveau de technicité : niveau de technicité

Auteur : N. Genoux (Ifce)

Avril 2018

 
 

Avec l’avènement du numérique ces dernières années, les modes de commercialisation des chevaux sont en pleine évolution. Aujourd’hui, plus besoin de faire des kilomètres pour voir un cheval. Tout est désormais à portée de mains sur Internet pour qui sait chercher. Un véritable « marché en ligne » pour cavaliers ! Mais entre tout, il est parfois difficile de s’y retrouver… Un point s’impose.

Introduction


Il y a quelques années encore, les clients faisaient appel à leur réseau de connaissances et n’hésitaient pas à se déplacer pour aller voir un cheval et l’essayer. Les ventes se faisaient souvent via des intermédiaires (marchands, moniteurs d’équitation, cavaliers professionnels) qui relayaient l’information autour d’eux. Avec l’apparition d’Internet dans les années 90, les sites de présentation des élevages se sont peu-à-peu développés, permettant aux éleveurs de mieux se faire connaître et de présenter leurs produits.

Aujourd’hui, avec le développement récent des outils numériques, le rôle des personnes intermédiaires n’a plus le même poids et les sites perdent de leur audience. Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont pas forcément faciles à tenir à jour, donc moins pratiques en comparaison aux nouveaux médias qui se développent. Les mœurs évoluent et les clients sont de moins en moins patients. C’est l’ère du « je veux tout, tout de suite ». La stratégie d’achat des potentiels acheteurs a complètement évolué : la plupart d’entre eux veut désormais trouver LE cheval de leur rêve en ligne sur internet avant de se déplacer. Les nouveaux outils sont donc conçus pour à la fois accroître la base de recherche sur un nombre beaucoup plus grand de chevaux et faire des tris de plus en plus précis en fonction des critères de recherche. Mais vu la diversité des médias - spécialisés ou non dans la vente de chevaux - il n’est pas toujours facile de faire son choix, pour les acheteurs comme pour les vendeurs. Le meilleur moyen pour faire correspondre l’offre à la demande est de partir sur les mêmes bases. Voici donc un topo sur les nouveaux modes de commercialisation des chevaux sur le Web.

Les différents outils de commercialisation en ligne et leur fonctionnement


Différents exemples sont proposés pour chaque catégorie de médias : il s'agit des plus connus, la liste n'étant absolument pas exhaustive.

Le site internet des élevages

Le site internet reste le média incontournable pour présenter son élevage et se faire connaître. Véritable « carte de visite » de l’éleveur, cet outil donne une description générale de l’élevage, avec toutes les informations utiles le concernant. Historique, valeurs, présentation de l’équipe, des installations, des chevaux « stars »/reproducteurs/à vendre et des poulains, prestations proposées, coordonnées et éventuellement actualités… Autant de rubriques pour promouvoir l’image de l’élevage/sa marque et donner la possibilité/l’envie aux potentiels clients de se renseigner. Cet outil présente l’intérêt d’être facilement consultable et accessible à tous, mais est toutefois peu pratique à mettre à jour régulièrement, donc assez figé dans temps. Il n’en demeure pas moins fondamental !

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux comme Facebook® (ou encore Twitter®) permettent le partage d’informations, de photos et de vidéos en ligne avec un réseau d’amis - voire d’amis et de leurs amis suivant le degré de confidentialité choisi. Le principe ? Se créer un « profil » et inviter des connaissances à suivre sa page. L’intérêt ? Pouvoir être connecté à tout moment avec un large réseau de personnes aux quatre coins de la planète, en ayant simplement accès à internet. Outre la possibilité d’avoir un profil personnel, en tant qu’individu, on peut également créer des « groupes d’amis privés » et des « pages » pour relayer de l’information sur un sujet donné. Depuis une dizaine d’année, ce type de médias monte en puissance, même dans le monde professionnel, et la filière cheval n’y échappe pas. Page Facebook de l’élevage, groupes privés de vendeurs/chevaux à vendre, publications sur les performances sportives de chevaux à vendre, photos/vidéos de chevaux à vendre accompagnées d’un texte descriptif, présentation des poulains de l’année, partage du lien d’annonces publiées sur des sites Internet… Facebook est un outil très pratique, permettant de partager facilement, en masse et rapidement de l’information en temps actuel. Un très bon moyen, devenu presque incontournable, pour promouvoir ses chevaux en ligne et développer la notoriété de l’élevage !

Les sites de petites annonces

Il existe divers sites de petites annonces, spécialisés (ou non) dans la vente de chevaux sur Internet.

  • Les sites spécialisés

Certains sites sont dits « spécialisés » au monde du cheval et de l’équitation. Ils sont utilisés par un large public allant du débutant au professionnel, en passant par l’amateur.  N’importe quel particulier peut y déposer son annonce. Equirodi®, Cheval Annonce® et Cavalissimo® en font par exemple partie.

  • Les sites non spécialisés

Il est également possible de mettre une annonce en ligne sur des sites non spécialisés au monde du cheval et de l’équitation. Leboncoin® est l’exemple le plus connu. Le public visé n’est cependant pas le même. Les annonces postées sur ce type de sites concernent surtout les chevaux de loisir.

Dans tous les cas, l’annonce est construite de la même façon. Il suffit de renseigner un certain nombre de champs plus ou moins spécifiques au commerce d’équidés (suivant le site) : catégorie du « bien », titre, possibilité plus ou moins restreinte de mettre des photos/vidéos et de décrire l’animal (nom, race, sexe, âge, robe, taille, pedigree, discipline, niveau de formation, fourchette de prix…).

La pertinence de ces sites repose sur leur capacité à mettre en œuvre une sélection multicritère pour les acheteurs désireux de trouver un cheval correspondant à leurs attentes.

Les sites spécifiques

Il existe d’autres sites un peu plus spécifiques, différents de ceux qui diffusent les petites annonces.

  • SHF Market®

SHF Market® est LE site de référence pour la commercialisation des jeunes chevaux/poneys de sport concourant sur le circuit SHF (épreuves Cycles Classiques et Cycles Libres 4/5/6 ans) ou participant aux concours d’élevage. L’une de ses particularités est la mise à disposition d’une médiathèque (photos et vidéos) alimentée par les prises de vue officielles réalisées sur les différents concours. L’annonceur dispose ainsi de photos/vidéos de qualité. Autre particularité : une balise « SHF Market » et/ou « Top 100 SHF » s’affiche(nt) automatiquement sur la page « FFE Compet » d’un cheval à vendre inscrit sur le site SHF Market.

  • My Horse Family®

My Horse Family® diffère des outils décrits précédemment. Ce site repose sur le concept de « projets » initiés par des éleveurs (exemple : naissance d’un poulain issu du croisement entre une jument ayant de bonnes origines et un performer international). N’importe qui peut alors devenir coéleveur et copropriétaire du produit à naître en finançant en partie l’élevage du poulain. C’est l’occasion d’élever de potentiels futurs « cracks » à frais réduits.

Les ventes en ligne

En France, Fencesweb®, Ekestrian® et Digard Auction® pour les chevaux de sport et Arqana Online® pour les pur-sang anglais, proposent des ventes aux enchères en ligne sur leur site internet. Le propriétaire met son annonce en ligne en amont de la vente. Un catalogue de présentation des chevaux est ainsi disponible en ligne quelques temps avant le jour de la vente.

Applications pour smartphones

Certaines applications pour smartphones comme WhatsApp® ou Messenger® (messagerie Facebook) permettent d’échanger gratuitement, facilement, rapidement et n’importe où dans le monde des messages, appels, photos et vidéos. La seule condition est d’être connecté à internet. Ce média repose toutefois sur le réseau de contacts proches de l’éleveur/du vendeur et suppose donc d’avoir les coordonnées du potentiel client.


En standardisant les modalités de commercialisation des chevaux par le Web, ces outils offrent aujourd’hui l’opportunité de toucher une large cible et font ce que chacun faisait avant seul, de son côté, plus ou moins efficacement. Certains constituent de véritables moteurs de recherche pour chevaux, permettant de faire un tri très sélectif pour trouver en un clic le cheval qui correspond à ses attentes personnelles.

Comparaison des différents outils de commercialisation en ligne


Chaque média a ses particularités. La page Facebook est par exemple très utile pour suivre les actualités d’un élevage, tandis que le site Internet donne des informations plutôt intemporelles. Il faut bien comprendre qu’aucun outil ne constitue la panacée et qu’utiliser plusieurs outils sur le même front est bien souvent un choix stratégique. Chacun ayant ses avantages et ses inconvénients, certains outils peuvent au contraire s’avérer très complémentaires !

A retenir


Les modes de commercialisation des chevaux par le Web connaissent un véritable bouleversement depuis quelques années.
Amateurs ou professionnels, d’ancienne ou de dernière génération, il est temps de se mettre à la « page ».

De nombreux outils sont à votre disposition pour multiplier les chances de vendre/trouver votre cheval. Les éleveurs qui n’ont pas accès au moins à une partie de ces outils sont aujourd’hui défavorisés, à moins de s’appuyer sur un solide réseau de connaissances et d’avoir une certaine notoriété.

Quoiqu’il en soit, utiliser correctement ces supports suppose déjà de bien les connaître, afin de jouer sur leur complémentarité pour faire de leurs faiblesses des forces. Tout dépend des objectifs de chacun mais aussi de son savoir-faire. Suite au prochain épisode...

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"