Fiche consultée 2172 fois.

équi-vod

"Centres équestres, élevages de chevaux de sport, quelle rentabilité ?"
Sandrine Van Hauwaert, O. Deveaux, Journée REFErences 2016

Partager
Share |

Centres équestres : connaître et améliorer sa rentabilité

Niveau de technicité :

Auteur : OESC-IFCE, Olivier Deveaux (Equicer)

Mise à jour : Juillet 2016

L’analyse de la comptabilité d’un centre équestre, savoir trouver les bons chiffres, comprendre leur valeur.. requiert quelques notions techniques qui peuvent décourager. Pourtant, lors d’une demande de prêt, c’est précisément ce que le banquier réalise.
Le gérant qui souhaite surveiller la santé financière de son entreprise est également amené à suivre des indicateurs. Ils vont permettre d’adopter des stratégies cohérentes et d’anticiper des problèmes de trésorerie.

Des indicateurs faciles à trouver

© C. Le Drogoff, Ifce

Souvent, les résultats économiques sont calculés par un comptable, qui remet une fois par an le document d’analyses et de résultats au gérant. Deux chiffres clés de ce document peuvent rapidement donner une idée de la santé financière du centre équestre.

 
Un des indicateurs pertinents dans l’analyse de l’efficacité économique est le rapport EBE / Produit brut. 


L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) permet d’analyser la rentabilité de l’entreprise sans prendre en compte sa politique d’investissement ni sa gestion financière. Il indique si l’entreprise : 

  • Peut autofinancer (acheter sans emprunt une immobilisation)
  • Assurer les prélèvements privés du chef d’entreprise
  • Rembourser ses annuités, voire augmenter ses remboursements d’emprunts

L’EBE permet de rembourser les annuités, puis de prélever la rémunération des dirigeants et enfin de dégager un solde pour l’autofinancement de projets ou l’amélioration de la trésorerie. 


Le Produit Brut (PB) comprend la production annuelle vendue (heures d’équitation, pension..) ainsi que la production stockée ou immobilisée. Si le centre équestre vend des chevaux immobilisés, il est judicieux de tenir compte de la plus-value réalisée et de l’ajouter au PB. Les établissements bancaires analysent l’EBE et le PB avant d’accorder un prêt à une entreprise et cette correction permet de donner une image plus réaliste de sa santé financière.

Prix de vente, valeur nette comptable et plus-value :
Dans certains cas, les chevaux sont immobilisés en comptabilité. Leur valeur d’acquisition (ou le prix de revient, si le cheval est né sur l’exploitation) s’amortit et leur valeur comptable diminue au fil du temps.
Ex : une jument achetée 1500 € en 2014 est immobilisée sur 3 ans. Elle est vendue 4000 € en 2016. En 2016, la valeur nette comptable de la jument est de 1500 – (2 ans x 1500/3 ans) = 500 €. La plus-value réalisée est de 4000 – 500 = 3500 €
En comptabilité, les cessions d’immobilisations figurent en comptes de charges/produits exceptionnels. La vente de la jument est enregistrée ainsi : 4000€ en produits de cession et 500€ en charges exceptionnelles, soit par différence une plus-value* de 3500€.
Pour l’analyse économique de l’entreprise, il est intéressant de tenir compte de la somme de 4000 €, qui est réellement disponible en trésorerie.
Afin de comparer au plus juste vos résultats avec des références économiques, il vous convient de vérifier si les ventes de chevaux sont intégrées aux produits ou si elles apparaissent en résultats exceptionnels.

 
* Les plus-values peuvent être exonérées d’impôts, selon conditions (chiffre d’affaires, durées d’activité, etc.) à voir avec son comptable.

Situer son entreprise

Référence « Centres équestres »

L’IFCE a étudié des résultats économiques 2014 de 73 centres équestres d’après des données anonymes du réseau Equicer.  

Le tableau ci-dessous permet de situer une entreprise, essentiellement en fonction du nombre de personnes y travaillant.

* Unité de Travail Humain
  1 UTH * 1 à 2 UTH 2 à 3 UTH > à 3 UTH Moyenne du groupe
73 centres équestres
1,94 UTH
Surface (ha) 6 13 7 12 10
PB (yc les plus-values) 60 000 90 000 148 000 172 000 106 000
dont PB équin 49 000 86 000 136 000 136 000 95 000
dont enseignement
69% 53% 44% 67% 55%
dont pension
28% 36% 41% 28% 35%

Si le centre équestre est un atelier bien identifié sur une exploitation diversifiée, il convient d’en isoler les résultats pour analyser sa rentabilité.
Il est intéressant de regarder de quoi est composé le produit équin : enseignement, pension, vente de chevaux ? 

  1 UTH 1 à 2 UTH 2 à 3 UTH > à 3 UTH Moyenne du groupe
73 centres équestres
1,94 UTH
Niveau d'EBE (€) 16 000 27 000 30 000 29 000 25 000
EBE/PB 26% 30% 20% 17% 25%

En moyenne, le groupe des 73 centres équestres dispose d’un EBE de 25 000 € qui va servir à rembourser 11 000 € d’annuités et des retraits du gérant de 14 000 € pour vivre sur une année (SMIC annuel). Une fois ces prélèvements effectués, il ne reste aucune marge de sécurité pour le chef d’entreprise.

Le ratio moyen EBE/PB est de 25% : c’est un ratio minimal à obtenir. Classiquement, on dit qu’une entreprise qui atteint les 40% est une entreprise solide, en dessous de 20% elle est fragile.

 

Références agricoles : les autres filières

 

Faire ce calcul est facile et rapide. Mais quelles conclusions doit en tirer le gérant ?

Comment rendre son entreprise plus solide ?

Analyser son EBE/PB est une étape importante. Pour l’améliorer, le gérant doit s’imprégner des documents comptables afin de repérer s’il existe des leviers :

  • augmenter le produit/UTH ? augmenter le produit/ cheval ?

Diversifier son centre équestre sur des produits ne demandant pas particulièrement d’investissements permet de profiter de niche, de lisser son activité, de donner de la solidité au produit brut.

  • diminuer les charges opérationnelles : trop de chevaux à entretenir ? trop de frais d’entretien /cheval ?
  • diminuer les charges de structure : optimiser la surface ? trop de frais de fonctionnement ?

Calculer le coût de production d’une heure d’équitation en centre équestre est possible. Lors de la journée REFErences 2016 (⇒vidéo de la journée), deux dirigeants de centres équestres ont présenté les postes stratégiques identifiés par ce calcul, afin d’améliorer leur revenu.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

A consulter pour en savoir plus

  • Les publications disponibles à l'échelle de l'entreprise (ICI)

  • Les interventions lors de colloques : les journées REFErences 2011 à 2015 (supports et vidéos ICI )

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"