Fiche consultée 2602 fois.

Partager
Share |

Fédération des chevaux de territoire - FCT

Niveau de technicité :

Auteur : A.C.Grison, d'après l'article d'O.Lautier (Conseil des équidés Languedoc-Roussillon)
D'après un article de la revue équ'idée n°79, été 2012

 

La Fédération des chevaux de territoire est un nouvel acteur dans le monde du cheval de loisir et de travail depuis Février 2012. Sa création, sa structure, ses buts et axes de travail sont détaillés ici.

Histoire et structure

©A.Laurioux

La Fédération des Chevaux de Territoire (FCT) a été créée le 25 février 2012 à l’occasion du Salon International de l’Agriculture à Paris.

Elle regroupe 7 associations de races : Camargue, Castillonnais, Henson, Landais, Pottock, Mérens, Corses. Ces races ont pour point commun d’être des races françaises pastorales attachées au milieu rural et fortement ancrées sur un territoire.

Elle est présidée par M. Olivier LAUTIER, membre de l’association des éleveurs de chevaux de race Camargue (AECRC) et membre du conseil des équidés de Languedoc Roussillon (CELR).


Qu’est ce qui a motivé la création de la FCT ?

Les races des chevaux de territoire, n’ayant pas la culture « concours », ne se reconnaissaient pas dans les orientations de la maison mère SHF. La politique affichée de la SHF est une politique élitiste du sport qui déclasse dans le loisir les chevaux les moins performants en compétition.

Les chevaux de territoire eux ont vocation à devenir des chevaux de «travail» ou de loisir. Ce doit être une politique à part entière.

Buts de la Fédération

Les buts de cette nouvelle fédération sont :

  • d’intervenir dans la sélection, l’utilisation et le bien-être animal ;
  • de représenter et de défendre les intérêts de ses membres en apportant une aide à la promotion, la mise en marché et au développement des races représentées ;
  • de constituer un interlocuteur qualifié auprès des Institutions et Collectivités locales.


La FCT a également vocation à représenter les chevaux de territoire au sein de la nouvelle Société mère Française des Equidés de Travail (SFET) dont elle est membre, aux côtés des Fédérations France Trait et France Anes et Mulets.
Elle entend ainsi peser économiquement et politiquement sur les décisions qui concernent la filière, aux côtés des sociétés mères représentant les courses et sport.

Les principaux enjeux auxquels sont confrontées les races représentées par la FCT

Les principaux enjeux de la FCT sont de redonner ses lettres de noblesse aux chevaux de travail dont les buts principaux sont de :

  • procurer loisir et plaisir à des équitants de tous horizons,
  • permettre aux cavaliers de pleine nature de pratiquer dans les meilleures conditions de confort et de sécurité le tourisme à cheval,
  • d’être utilisés pour l’attelage, le travail du sol, les activités hippomobiles en ville,
  • de continuer à remplir leurs rôles traditionnels inscrits dans les patrimoines locaux,
  • de participer à l’entretien des territoires et à la conservation de la biodiversité dans leurs biotopes respectifs.


Tout cela tant en pratique individuelle qu’en activité lucrative pour l’exploitant. Toutes ces actions nous permettront de conforter ainsi le revenu économique des exploitations qui les élèvent, les dressent et/ou les utilisent.

Principaux axes de travail de la nouvelle fédération

©A.Laurioux

Les principaux axes de travail sont :

  • définir une politique durable d’élevage (génétique, concours, testage, formations de juges et de pointeurs…),

  • maîtriser la transformation des produits (conditions d’élevage, éducation, caractérisation du cheval et de son dressage…),

  • organiser la commercialisation par :
    • la communication auprès du grand public des atouts environnementaux et humains des territoires de chaque race,
    • la caractérisation des produits,
    • l’amélioration des conditions de vente,
    • une meilleure connaissance du marché,
    • la mise en place éventuelle de groupements de vente.

  • orienter et maîtriser la production quantitativement et qualitativement (équilibre offre /demande : seule solution pour maintenir des prix rémunérateurs).

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"