Fiche consultée 23376 fois.

Partager
Share |

Dentiste équin

Niveau de technicité :

Auteur : équi-ressources, P.Doligez

MàJ : Mars 2016

 

Le dentiste équin surveille et soigne la dentition des chevaux. S’il est vétérinaire, il peut réaliser tous les actes nécessaires au bon état de la bouche du cheval. S’il est maréchal ferrant, éleveur ou technicien dentaire, il est autorisé à limer la plaque dentaire et à extraire les dents de loup, sous l’autorité d’un vétérinaire.

Que fait-il?

©IFCE

Fonctions :

  • Repère les défauts de dentition (dents cassées, surdents, dents de loup).
  • Entretient la dentition par le meulage ou l'extraction de dents.
  • Réalise les soins pour un vétérinaire (opérations, extractions, etc.).

Règlementation de l'exercice du dentiste non vétérinaire:

  • "Les techniciens dentaires, justifiant de compétences adaptées définies par décret, ... peuvent intervenir sur des équidés pour des actes de dentisterie précisés par arrêté, sous réserve de convenir avec un vétérinaire des conditions de leur intervention "  

(extrait du code rural, ordonnance  n°2011-863 du 22 juillet 2011 et décret du 5 octobre 2011)

  • Ces actes comprennent:
    • l'élimination des pointes d'émail et des aspérités des tables dentaires
    • l'extraction de dents de lait et de dents de loup.

Cependant les "compétences adaptées de ces techniciens" n'est pas encore paru par décret. Ainsi le cadre légal d'exercice du dentiste équin non vétérinaire est encore aujourd'hui flou.


Compétences et qualités requises :

  • Excellentes connaissances en sciences médicales et animales.
  • Bonne maîtrise des règles de sécurité et connaissance des chevaux.
  • Sens des relations humaines, du contact.
  • Capacité à gérer son entreprise.


Evolutions possibles :

  • Installation en indépendant, ostéopathe, maréchal-ferrant...

Comment y parvenir ?

Formation

  • Études vétérinaires.
  • Autres formations en attente de précisions réglementaires.


Expérience :

  • Une expérience du cheval est indispensable.

Bon à savoir

Formation : accessible a priori à partir du Bac et + mais il faut attendre les précisions réglementaires concernant les formations et compétences exigées.

Salaire : variable en fonction du métier de base (vétérinaire ou autre) et du statut.

Textes de référence : convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires du 5 juillet 1995. Convention collective «Métallurgie» 3109 (pour les maréchaux-ferrants).

Code rural, ordonnance n° 2011-863 du 22 juillet 2011 et décrets du 5 octobre 2011 pour les autres intervenants.

Voir aussi

Liens vers d'autres sites Internet

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"