Fiche consultée 60172 fois.

Partager

Ostéopathe équin

Niveau de technicité : Niveau de technicité

Auteur : équi-ressources,  P.Doligez

MàJ : Novembre 2016

 

L'ostéopathe équin ou le kinésithérapeute intervient en complément du vétérinaire lorsque apparaissent chez le cheval des troubles de la locomotion (boiterie, raideurs, défense lors de l’entraînement). Il est alors amené à soulager l’animal par des manipulations (massage, stretching, etc.). Une réforme de la législation devrait clarifier, à l’avenir, le droit d’intervention de l’ostéopathe sous l’autorité du vétérinaire.

Que fait-il ?

Fonctions :

  • Réalise l'observation et pratique la manipulation externe pour définir les troubles locomoteurs et les déséquilibres du cheval. 
  • Peut établir un diagnostic avec un vétérinaire afin de définir l’origine du trouble.
  • Réalise des manipulations destinées à soulager l’animal.

Règlementation de l'exercice de l'ostéopathe non vétérinaire:

 "Dès lors qu'elles justifient de compétences définies par décret, les personnes réalisant des actes d'ostéopathie animale, ...doivent être inscrites sur une liste tenue par l'ordre régional des vétérinaires et s'engagent, sous le contrôle de celui-ci, à respecter des règles de déontologie définies par décret en Conseil d'Etat. "  

(extrait du code rural, ordonnance  n°2011-863 du 22 juillet 2011 et décret du 5 octobre 2011)

Cependant le décret concernant les "compétences des personnes" et la définition des actes d'ostéopathie visés est attendu depuis 2011. Ainsi le cadre légal d'exercice de l'ostéopathe équin non vétérinaire est encore aujourd'hui flou.


Compétences et qualités requises :

  • Excellente connaissance de la locomotion et de la physiologie du cheval.
  • Connaissances en sciences médicales et animales.
  • Maîtrise des règles d'hygiène et de sécurité autour du cheval.

Pour certains, l'ostéopathie équine représente une activité complémentaire de l'ostéopathe humain qui a suivi une ou des formations en spécialité équine.


Evolutions possibles :

  • L’ostéopathe peut se spécialiser dans un secteur particulier (trotteurs, galopeurs, chevaux de sport). Il peut aussi exercer d'autres activités complémentaires (dentiste, maréchal-ferrant, éleveur, commerçant d'équipements et matériels équestres...).

Comment y parvenir ?

Formation

  • Docteur vétérinaire.
  • Possibilités pour un kinésithérapeute ou ostéopathe humain de suivre un cursus raccourci en ostéopathie animale.
  • Autres formations (écoles d’ostéopathie) reconnues par la profession vétérinaire.

Expérience :

  • L’expérience du comportement du cheval est indispensable.

Bon à savoir

Formation :

Depuis novembre 2015, la CNCP (Commission nationale pour la certification professionnelle) reconnaît la formation d'ostéopathie dispensée dans quatre écoles françaises, membres du SFOAE (Syndicat des formations en ostéopathie animale exclusive) :

 

  • l'IFOA : Institut de Formation d'Ostéopathes Animaliers,  à Tarascon (13)
  • l'EOA : Ecole d'Ostéopathie animale, à Rennes (35) 
  • le NIAO, à Bois Guillaume Bihorel (76).
  • l'ESOAA : Ecole Supérieure d'Ostéopathie Animale d'Annecy, à SEYNOD (74).

Toute personne désireuse de pratiquer l’ostéopathie équine doit suivre les évolutions de la législation touchant l’exercice de cette discipline. Textes de référence: Code rural, ordonnance n° 2011-863 du 22 juillet 2011 et décrets du 5 octobre 2011 pour les autres intervenants.

 

 

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Liens vers d'autres sites Internet

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"