Fiche consultée 32145 fois.

Partager

Vétérinaire spécialisé équin

Niveau de technicité : Niveau de technicité

Auteur : équi-ressources, P. Doligez

MàJ : Mars 2016

 

Le vétérinaire équin effectue le suivi sanitaire des chevaux et les soigne en cas de pathologie ou accident. Il peut exercer sous statut libéral ou être salarié dans une ou plusieurs structures (clinique, haras, centre d’entraînement, centre de reproduction...). Il peut être ou non titulaire d'un diplôme de spécialiste. Seul un petit nombre exerce uniquement sur les chevaux, la plupart suivent aussi d'autres animaux (chiens, chats, bovins, ...)

Que fait-il ?

Fonctions :

  • Réalise les traitements préventifs (vaccination, vermifugation), et le suivi sanitaire du cheptel d'équidés dont il a la charge.
  • Établit le diagnostic du cheval malade ou accidenté en disposant d'outils et appareils médicaux plus ou moins sophistiqués (stéthoscope, échographe, radiographie, scintigraphie, IRM...)
  • Établit le protocole de soins médicaux et prescrit les traitements médicamenteux (rédaction d'ordonnances).
  • Réalise les soins d'urgence et les traitements adaptés en fonction de la pathologie.

Selon ses spécialisations et compétences, le vétérinaire équin réalise :

  • le suivi gynécologique dans le cadre de la mise à la reproduction des juments au cours de la saison de monte.
  • le suivi orthopédique des chevaux de compétition.
  • les actes de chirurgie spécifiques (coliques, orthopédie, ...).

Il exerce généralement en clinique et en clientèle. En milieu rural, il peut parcourir jusqu'à 300 km par jour.

Aussi, il :

  • peut être amené à encadrer une équipe (secrétaire, auxiliaire vétérinaire, étudiants vétérinaires, salariés).
  • réalise une veille en matière d'innovations et recherche scientifique en médecine équine et matériels médicaux afin de proposer des technologies de soins modernes et adaptées à sa clientèle.

 

Compétences et qualités requises :

  • Maîtrise des sciences médicales et animales.
  • Connaissance des équidés et de leur comportement.
  • Rigueur, capacité d’analyse, de prise de décisions dans des contextes de crise (maladie, accident).
  • Résistance au travail (grande amplitude journalière de travail et WE de garde)
  • Maîtrise en gestion et management (comptabilité, gestion, en particulier pour les libéraux).


Evolutions possibles :

  • Evolution possible vers des postes de vétérinaire d’équipes sportives, de chercheur, de chef de projet dans des institutions, d'enseignant, de vétérinaire inspecteur.

Comment y parvenir ?

Formation

  • Diplôme d'Etudes fondamentales vétérinaires (DEFV):
    • 2 ans de classes préparatoires après un Bac scientifique
    • 4 ans de tronc commun avec stages en cliniques
    à l'issue il obtient le diplôme d'études fondamentales vétérinaires (équivalent Master). Il peut exercer en tant qu'assistant vétérinaire.
  • Une année supplémentaire d'approfondissement au cours de laquelle il choisit une filière (ex : équine), est nécessaire pour soutenir à la fin une thèse de doctorat lui permettant l'attribution du diplôme de Docteur Vétérinaire.
  • Par la suite, il peut aussi poursuivre ses études dans une spécialisation dans le cadre d'une thèse de Doctorat universitaire ou d'un DESU (Diplôme d'Etudes Spécialisées vétérinaires (3 ans supplémentaires).
  • 4 écoles vétérinaires existent en France (Nantes, Maisons-Alfort, Toulouse et Lyon).

  • Une équivalence pour exercer en France en tant que docteur vétérinaire est possible avec des diplômes obtenus dans l'E.U. (Belgique, Italie, ...)


Expérience :

  • La compétence sur les équidés s’acquiert après une formation vétérinaire de base complétée par des stages chez des praticiens équins et par de la formation continue.


Convention collective : convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires du 5 juillet 1995.
Convention collective nationale des vétérinaires praticiens salariés du 31 janvier 2006.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Liens vers d'autres sites Internet

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"