Fiche consultée 10774 fois.

Partager

Etalonnier

Niveau de technicité :

Auteur : équi-ressources, P. Doligez

MàJ : Mars 2016

 

Spécialiste de la manipulation de l’étalon, l’étalonnier assure la réalisation des saillies pour l'ensemble des étalons du haras. Dans le cadre de l'insémination artificielle, il amène et tient l'étalon au cours de la récolte de semence. Ses compétences sont particulièrement demandées durant la saison de monte (printemps, été), mais il peut être amené à travailler de façon continue dans un grand élevage (notamment pour la congélation de la semence d'étalon de sport en hiver).

Que fait-il ?

Fonctions :

  • Organise  la planification des saillies ou la récolte du sperme des étalons en fonction du cycle des juments prévues et de la disponibilité des clients.

     

  • Est généralement responsable de la prise en pension et du soin des juments entrées à l’écurie pour la saillie. Il contrôle l'identité des juments et le statut sanitaire demandé avant la saillie.

     

    Tient un planning de monte, élabore les documents officiels de monte publique (certificat de saillie) et la facturation des frais de saillies et de pension s'il n'est pas assisté par un secrétariat.

     

  • Assure la promotion des étalons et la vente des cartes de saillie.


Compétences et qualités requises :

  • Connaissance en reproduction, génétique, soin et alimentation des chevaux.
  • Connaissance de la règlementation de la monte publique (aspects zootechniques et sanitaires).
  • Maîtrise des règles de sécurité relatives aux étalons.
  • Tact avec les animaux (la saillie est un moment délicat).
  • Bon sens relationnel (accueil et information des propriétaires de juments).

 

Evolutions possibles :

Comment y parvenir ?

Formation

  • Une formation de niveau Bac est souhaitée
  • BPREA, BPREH.
  • BAC pro CGEA,CGEH.


Expérience :

  • Ce poste n’est accessible qu’après plusieurs années d’expérience au sein d’un haras ou d’un élevage en tant que palefrenier, assistant d’élevage.

Bon à savoir

Formation : accessible à partir d'un BEPA ou du Bac avec de l'expérience pratique en élevage.

Volume d'emploi : environ 400 postes.

Salaire : très variable car comprend un fixe plus des primes "d'écuries".

Convention collective : convention collective des exploitations agricoles de polyculture, d’élevage, d’élevages spécialisés, du 4 juin 1996.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Liens vers d'autres sites Internet

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"