Fiche consultée 13412 fois.

Partager

Les mélanges de poils

Niveau de technicité :

Auteurs : S. Lemaire, F. Grosbois, V. Morin, A.C. Grison

Mise à jour : Octobre 2015

 

Après avoir déterminé la robe de base, il faut déterminer la présence ou non de mélanges de poils noirs ou blancs. Ces mélanges sont désignés par des termes précis, selon leur type.

Les mélanges de poils blancs


Deux questions se posent pour décrire correctement les mélanges de poils blancs:


1) En quelle quantité les poils blancs sont-ils présents ?

2)Le mélange de poils blanc est-il stable ou évolutif dans le temps ?

1) En quelle quantité les poils blancs sont-ils présents ?

> Cette nuance n’est à apporter que sur les robes dont le mélange de poils est stable dans le temps : les robes grisonnantes sont par définition évolutives et donc appelées contenir de plus en plus de poils blancs avec le temps.

Il est important d’avoir conscience que la proportion de poils blancs dans une robe détermine la famille à laquelle elle appartient.

> Trois possibilités peuvent se présenter :

  • La robe contient moins de 50% de poils blancs : l’adverbe « faiblement » est utilisé pour décrire le mélange.

    Dans ce cas la robe appartient à la famille de la robe de base :
    Ex : bai faiblement mélangé => famille du bai

  • La robe contient 50% de poils blancs : aucun adverbe n’est utilisé, seul le mélange est signalé.

  • La robe contient plus de 50% de poils blancs : l’adverbe « fortement » est utilisé pour la décrire.


A partir du moment où une robe contient au minimum 50% de poils blancs la robe (mélangée ou fortement mélangée) est apparentée à la famille du gris. D’un point de vue génétique, ceci implique qu’au moins l’un des deux parents soit gris ou d’une robe au minimum mélangée.

 

2) Le mélange de poils blancs est-il stable ou évolutif dans le temps ?

> Trois cas de figures peuvent se présenter :

  • Il est impossible de déterminer si le mélange est stable ou évolutif dans le temps. On dit alors que la robe de l’équidé est : robe de base « mélangée ». C’est le cas notamment lors de l’identification sous la mère où il est souvent impossible de prédire l’évolution future d’une robe.

  • Le mélange de poils est stable : il n’évolue pas dans le temps. La robe est alors dite : robe de base « granitée ».
    Ce terme concerne uniquement des animaux adultes dont la robe est stabilisée. Il est à utiliser avec précaution car rares sont les cas où on peu s’engager avec certitude sur une non-évolution de la robe.

    Remarque :
    • La robe « noir granité » correspond à la robe « gris fer »,
    • le « bai granité » est aussi appelé « rouan »,
    • l’ « alezan granité » est l’ « aubère ».

  • Le mélange de poils est évolutif dans le temps : la proportion de poils blancs augmente avec l’âge de l’animal. La robe du cheval est alors dite robe de base « grisonnant ». L’utilisation de ce terme implique donc une bonne connaissance de l’historique de la robe de animal.

    Exemples

     

    Ce poney a les crins et les poils fauves, les yeux et la peau foncés : sa robe de base est alezan.

    Son corps est parsemé de poils blancs, mais on ne sait pas si ce mélange est stable ou évolutif : sa robe est "mélangée".

    Les poils blancs représentent plus de 50% des poils de la robe: il faut ajouter l'adverbe "fortement".

    -> La robe de ce poney est donc finalement "alezan fortement mélangé".

     

     


    Ce cheval a les crins et les poils fauves, les yeux et la peau foncés : sa robe de base est alezan.


    Son corps est parsemé de poils blancs, et l'on sait que cette proportion de poils blancs est srable dans le temps: sa robe est "robe de base" + "granité".

    Les poils blancs représentent 50% des poils de la robe: il ne faut donc pas ajouter d'adverbe.

    -> La robe de ce cheval est donc finalement "alezan granité", aussi appelée "aubère".

     

    Ce cheval a les crins et les extrémités noirs, les poils fauves, les yeux et la peau foncés : sa robe de base est bai.


    Son corps est parsemé de poils blancs, dont la proportion devient de plus en plus importante avec le temps: sa robe est donc "robe de base"+"grisonnant".

    -> La robe de ce cheval est donc finalement "bai grisonnant".

     

    Les mélanges de poils noirs


    > Certaines robes présentent des poils noirs mélangés aux poils de la robe de base, disséminés dans toute la robe.
    Il est également possible que seule l’extrémité des poils soit noire, leur base étant de la couleur de la robe de base.


    Dans un cas comme dans l’autre, la robe est alors appelée robe de base « fumée ».


    > Remarque : la robe « isabelle fumé » est aussi appelée « louvet ».

    Exemple


    Ce cheval a une robe de base isabelle : poils jaunâtres; crins, peau et extrémités noires; yeux foncés.

    On discerne des poils noirs disséminés dans la robe parmi les poils de sa robe de base. Sa robe est donc "robe de base"+"fumé":

    -> La robe de ce cheval est donc "isabelle fumé", aussi appelée "louvet".

     

     

    Voir aussi

    Liens vers des pages sur un thème proche

    Disponibles à la librairie

    • Nuancier des robes
    • Poster des robes
    • Ouvrage Identification des équidés
    • Brochure Lexique international (5 langues)
    • CD-ROM Formation à l'identification

    Lettre d'information "Avoir un cheval"

     

    Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


    Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

     

    Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"