Fiche consultée 13387 fois.

Partager

Les particularités

Niveau de technicité :

Auteurs : F. Grosbois, V. Morin, A.C. Grison

Mise à jour : Octobre 2015

 

Ce sont des caractéristiques d’origine naturelle ou accidentelle, qui vont permettre de compléter la description de l’équidé.
Pour les décrire avec précision, on se base sur les mêmes repères anatomiques que pour les marques blanches.

Les particularités des yeux


>
On parle d’ œil « vairon » lorsque le cheval a deux yeux de couleurs différentes. Généralement, il s’agit d’un œil foncé et d’un œil vert ou bleu.

> Suite à un accident ou une maladie, un cheval peut avoir un œil voilé : l’œil s’opacifie.

> Lorsqu’un même œil présente deux couleurs différentes (bleu et marron par exemple) on parle d’ œil particolor.

 

Le coup de lance


C’est une dépression dans un muscle, ce qui forme un creux dans le corps du cheval.

On les rencontre le plus fréquemment au niveau de l’encolure, voire de l'épaule.

Le coup de lance est une marque présente dès la naissance, qui serait dûe à la position du foetus: c'est le postérieur du poulain qui, collé à l'encolure, cause cette dépression musculaire.

 

Les particularités du poil

Les mouchetures

Ce sont des petites touffes de poils noirs, formant des points sur la robe. Elles sont souvent présentes chez les chevaux gris.


Les truitures

Ce sont des petites touffes de poils fauves, formant des points sur la robe. Elles sont souvent présentes chez les chevaux gris.


Les neigeures

Ce sont des petites touffes de poils blancs, formant des points sur la robe.


Les charbonnures

Ce sont des taches noires sur fond de poils fauves. Les charbonnures peuvent être plus ou moins bien visibles selon l’époque de l’année, l’âge, etc.

 

Les marques apposées

Sur certains chevaux, des marques ont été apposées au fer rouge ou à l’azote. Ces marques sont généralement mises sur l’encolure ou sur le plat de la cuisse.

Elles sont utilisées pour bien discerner l’appartenance à une race et/ou à un élevage.

 

Les cicatrices permanentes


Certains traitements ou accidents peuvent laisser des cicatrices permanentes, qu’il convient de noter dans un signalement en précisant leur emplacement.

Il s’agit par exemple :

  • de marques laissées sur les membres par des traitements pour les tendons nommés « feux »,
  • de poils blancs, souvent au niveau des canons ou du garrot, suite à une blessure,
  • etc...

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Nuancier des robes
  • Poster des robes
  • Ouvrage Identification des équidés
  • Brochure Lexique international (5 langues)
  • CD-ROM Formation à l'identification

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"