Fiche consultée 7348 fois.

Partager

Localiser les marques naturelles et les particularités

Niveau de technicité :

Auteurs : F. Grosbois, V. Morin, A.C. Grison

Mise à jour : Octobre 2015

 

Pour positionner les marques naturelles et les particularités d’un cheval, on utilise des repères anatomiques précis. Il est important d'être rigoureux et précis dans leur localisation, car elles contribuent à l'identification de chaque équidé.

Sur la tête

 
La tête est composée de trois parties :

  • Le front : du sommet de la tête jusqu’à la ligne inférieure de yeux

  • Le chanfrein : de la ligne inférieure des yeux à la ligne supérieure des ailes des naseaux

  • Le « bas de la tête » : bout du nez, naseaux, lèvres, menton.

 



Pour décrire l’emplacement des marques présentes sur la tête, on les situe par rapport à des lignes imaginaires :

  • L’axe médian : il sépare verticalement la tête, vue de face, en deux parties symétriques,

  • Les lignes horizontales : ligne des salières, ligne des arcades, ligne des yeux (qui peut être précisée en : ligne supérieure des yeux, ligne moyenne des yeux et ligne inférieure des yeux).

Sur les membres


Pour décrire précisément l’emplacement des marques sur les membres, on utilise les repères anatomiques :

  • Pour un membre antérieur : la couronne, le paturon, le boulet, le canon, le genou, l’avant bras, l’épaule.

  • Pour un membre postérieur : la couronne, le paturon, le boulet, le canon, le jarret, la cuisse.

  • Pour le sabot : la pince, les mamelles interne et externe, les quartiers interne et externe, les talons interne et externe.


Pour plus de précision, on peut noter la face du membre : face interne, externe, antérieure, postérieure, antéro-interne, antéro-externe, postéro-interne, postéro-externe.

Sur le corps


Pour décrire précisément l’emplacement des marques sur le corps, on utilise les repères anatomiques, en veillant à bien préciser s’il s’agit du côté droit ou gauche du cheval.

>
Pour les marques situées sur l'encolure, on précise à quel niveau : quart inférieur, quart supérieur, tiers inférieur, tiers supérieur, mi-encolure, nuque, etc.

> Pour les épis, on distingue bien les épis « sous crinière », « écartés de la crinière », « sur le plat de l’encolure », « sous l’encolure », « à la nuque », etc.

Repères anatomiques utiles :

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Nuancier des robes
  • Poster des robes
  • Ouvrage Identification des équidés
  • Brochure Lexique international (5 langues)
  • CD-ROM Formation à l'identification

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"