Fiche consultée 10312 fois.

Partager
Share |

Historique et présentation du SIRE

Niveau de technicité :

Auteurs : M. Dhollande, J. Schneider

Mise à jour Avril 2016

Éleveur, propriétaire d’un cheval, cavalier, ou détenteur d’équidé, les personnes ayant un lien avec les chevaux ont tôt ou tard à faire au SIRE pour réaliser une démarche administrative ou trouver des informations fiables concernant un équidé.

Historique du SIRE

© M. Dhollande


SIRE = Système d’information relatif aux équidés


La gestion de l’identification des équidés est assurée par l’Institut français du cheval et de l’équitation au travers de la base centrale SIRE. L’enjeu est de développer un système d’information dématérialisé avec l’ensemble des partenaires de la filière en regroupant toutes les bases de données existantes.

L'Ifce assure la tenue du fichier central des équidés stationnés en France ainsi que le suivi des propriétaires et détenteurs pour participer à la traçabilité des équidés.

Le système d’information SIRE permet donc à la filière de mutualiser les démarches et l’information utile à la traçabilité sanitaire et la sélection. Toutes ces informations sont valorisées à partir des données individuelles ou élaborées, les statistiques économiques et accessibles en ligne. Le SIRE constitue aujourd’hui un outil de référence dans le monde et un modèle pour de nombreux pays.

 

Depuis 1976, date de création de la base de donnée, celle-ci ne cesse d’évoluer en fonction des besoins de la filière équine de données et s'élargit à des données économiques, scientifiques et technique, recueillies sur l'ensemble du territoire, en partenariat avec l'Institut de l'élevage, les Conseils régionaux des équidés, les Chambres d'agriculture.

Au départ créée dans une logique de sélection grâce à l’identification et la certification des origines, les missions du SIRE évoluent désormais vers une logique de sécurité sanitaire.

Quelques dates

  • 1976  création de la 1ère base de données répertoriant les chevaux et poneys : sur la base du volontariat par les propriétaires ;
  • 1979  réalisation des premiers stud-books ;
  • 1982  introduction des indices génétiques en compétitions équestres ;
  • 1985  création du service Télétel (consultation minitel d’informations issues de la base) ;
  • 1987 entrée des traits et ânes dans la base (procédure simplifiée, toujours sur la base du volontariat) ;
  • 1995  création de la 2nde base de données (SIRE2) en relation avec les autres bases de la filière ;
  • 2001 mise en ligne de la base sur Internet ;
  • 2002 création du service transpondeurs pour répondre à l’obligation du décret de puçage s’appliquant progressivement à tous les équidés ;
  • 2003-2007 développement des démarches en ligne ;
  • 2008 l’identification et le puçage sont obligatoires pour tous les équidés.
  • 2010 déclaration des lieux de détention obligatoire pour tous les lieux accueillant des équidés
  • 2013 possibilité pour les organismes étrangers d’éditer leurs passeports pour des équidés nés en France
  • 2016 mise en application du nouveau règlement européen

Une base de donnée au service de la filière

Lecture d'une puce (© C. Dubois)


Parmi les missions de l’Institut français du cheval et de l'équitation figure la gestion d'une base de donnée au service de la filière :

  • L'Institut français du cheval et de l'équitation assure la tenue du fichier central des équidés immatriculés ainsi que le suivi des propriétaires et détenteurs pour participer à la traçabilité des équidés sur le territoire français. 

  • Il entreprend toutes actions visant à développer un système d'information relatif aux équidés (SIRE) avec l'ensemble des partenaires de la filière aux plans national, européen, international.



La base de données SIRE est unique en France contrairement à d’autres pays européens où chaque stud-book gère sa propre base de chevaux. Elle recense l’ensemble des équidés du territoire français et ne cesse d’évoluer en fonction des besoins de la filière équine. Basée à Pompadour, en Corrèze, la structure regroupe une centaine de personnes.



De la saillie d’une jument à l’import de semence, de la naissance d’un poulain aux changements de propriété ou à la déclaration d'un lieu de détention à le SIRE est le fichier central des équidés. Il regroupe l’ensemble des démarches relatifs aux chevaux et à leurs détenteurs et enregistre toutes ces informations qui viennent l’enrichir en permanence.

 

Fonctionnement

Signalement d'un poulain © A. Bassaler


Le SIRE fonctionne autour de 4 axes :

  • Traçabilité et sanitaire : la tenue du fichier central des équidés immatriculés ainsi que le suivi des propriétaires et détenteurs participe à l’amélioration de la traçabilité équine et permet de mieux gérer les risques sanitaires sur le territoire. En cas d’épidémie, les données informatisées peuvent contribuer à assurer une protection sanitaire performante.
  • Gestion de l'état civil des équidés, cœur de métier du SIRE avec une équipe en charge de l'alimentation de la base de données, du traitement des dossiers et de l'édition des documents des équidés. Le SIRE accompagne chaque équidé tout au long de sa vie.

  • Innovation, vecteur de progrès, qui agit sur l'intégration de nouvelles technologies dans le domaine de l'identification pour une efficacité accrue. Elle permet également l'évolution de la base de données, l'application des nouveaux règlements et la conception des services en ligne.

  • Valorisation des données : Véritable socle d'information, le SIRE permet de croiser la base de données nationale avec des données de caractérisation, des informations économiques, etc. Depuis la diffusion d'informations sur les équidés accessible en consultation libre-service sur Internet à l'extraction à la demande de données spécifiques issues de la base, le SIRE permet à chacun l'accès à des données fiables dans des domaines variés. 


Le SIRE est donc le socle d’ancrage pour l’ensemble des bases de données françaises relatives aux équidés par la mise en réseau des différents systèmes d’information (Sociétés mère des courses, Fédération Française d’Équitation, INRA, Labogéna, laboratoires d'analyse).


Au niveau international, le SIRE a toujours été une référence sur les questions d’identification, et gestion de bases de données, avec un rôle moteur sur des projets d’envergure (puce, n° unique d’identification, échanges de données).

Voir aussi

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"