Fiche consultée 38297 fois.

Partager
Share |

Définir le nom de la robe d'un cheval

Niveau de technicité :

Auteurs : A.C. Grison, F. Grosbois

Mise à jour : Octobre 2015

 

Chaque équidé est un individu unique qui peut être identifié grâce à l’ensemble de ses caractéristiques physiques. Pour bien identifier, il faut être capable de décrire avec précisions l’ensemble de ces critères en procédant étape par étape. En suivant la démarche, on peut finalement donner un nom à la robe de chaque équidé.

Comment procéder?

©G. Buthaud


L’étape primordiale, pour déterminer la robe d’un équidé, est de rechercher en premier lieu la robe de base. Elle correspond à la combinaison de 4 critères déterminants :

  • couleur des poils
  • couleur des crins
  • couleur des yeux
  • couleur de la peau

Pour réaliser cette première étape il faudra s’imaginer l’équidé en faisant abstraction des poils blancs dans sa robe.

Ensuite, on ajoute éventuellement à cette robe de base: 

     + La description du mélange de poils (blancs ou noirs).
     + La description des panachures, c’est à dire des plages blanches.
     + La description des adjonctions.

La robe du cheval se nomme donc ainsi :
Robe de base+mélange + panachure + adjonction

Seule la robe de base est une mention obligatoire, les autres ne concernant pas tous les chevaux.


Dans la définition de la robe du cheval, on ne décrit pas les marques naturelles et les particularités qui viennent compléter l’identification d’un équidé (marques blanches en tête et sur les membres, épis, et autres particularités).

L’appellation de la robe


>
 Si aucun autre élément n’est visible sur l’équidé, la robe porte simplement le nom de la robe de base.


Exemples:

 

Isabelle (©ACG/IFCE)
Bai (©ACG/IFCE)
Gris (©ACG/IFCE)
Alezan clair (©ACG/IFCE)
Palomino (©C. Soler)
Noir pangaré (©C. Soler)


> S’il présente un mélange de poils en plus de la robe de base, il faut le signaler et en préciser la proportion.


Le nom de la robe du cheval associe donc la robe de base, suivie de la proportion, puis du type de mélange (« mélangée », « grisonnante », « granitée » ou « fumée »).


Exemples :

 

Alezan fortement mélangé (©ACG/IFCE)
Bai granité (©ACG/IFCE)
Noir fortement granité (©FG/IFCE)
Isabelle fumé (©ACG/IFCE)


> S’il existe des panachures (plages blanches) dans la robe, elles doivent être précisées en fonction de leurs types (type pie ou type tacheté) et de leurs caractéristiques (étendue, localisation).


Le nom de la robe est : robe de base panachée.


Exemples :

 

Noir pie tobiano (©ACG/IFCE)
Alezan pie tovero (©FG/IFCE)
Alezan pie overo (©FG/IFCE)
Chocolat léopard (©FG/IFCE)
Palomino cape uniforme (©FG/IFCE)
Bai tacheté (©ACG/IFCE)

> Il est possible qu’ un mélange de poils et une panachure co-existent, ces précisions sont alors additionnées.


Le nom complet de la robe se présente comme la robe de base mélangée panachée.


Exemples :  

  

Bai melange pie tobiano (©ACG/IFCE)
Bai mélangé tacheté (©FG/IFCE)
Gris tacheté cape tacheté (©C. DELATOUCHE)
Alezan mélangé tacheté (©ACG/IFCE)

> Enfin, si la robe du cheval possède des adjonctions, celles-ci doivent être précisées en dernier.


Exemples :

 

Alezan granité Cap de Maure (©FG/IFCE)
Alezan brûlé crins lavés (©C.Soler)
Gris pommelé (©L. Launay/IFCE)
Alezan floconné (©ACG/IFCE)

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"