Fiche consultée 24262 fois.

Partager

Conception des aires de travail : marcheur, rond de longe, rond d’Havrincourt

Niveau de technicité :

Auteur : IFCE - IDEE
Mars 2012

Des installations spécifiques sont parfois nécessaires pour sortir les chevaux non montés, les travailler en longe, les faire sauter en liberté, les échauffer, etc. Le marcheur, le rond de longe et le rond d’Havrincourt sont donc des éléments très utiles au quotidien.

Le rond de longe

Le rond de longe doit avoir au minimum un diamètre de 15 mètres. Il est préférable de l’équiper d’une lice périphérique.

Sur ce type d’installation, le sol est fortement sollicité. Il faut veiller à une conception de qualité pour conserver la qualité du sol :

 

  • Le fond de forme stabilisé sera bien compacté pour éviter la remontée d’éléments grossiers, pente vers l’intérieur. La couche de travail doit être de 15 à 18 cm de sable.

  • Comme le travail en cercle repousse le sable de la couche de travail vers l’extérieur, il est souhaitable de créer des pentes jusqu’à plus de 2%.

  • Un talutage périphérique permettra d’éviter l’entrée des eaux de ruissellement depuis l’extérieur et de prévenir la fuite du sable.

  • L’évacuation des eaux pluviales se fera par un regard placé au centre du rond.

 

Rond d’Havrincourt

L’origine du rond d’Havrincourt semble remonter au début du XXe siècle. Aujourd’hui les ronds d’Havrincourt sont couramment utilisés pour l’exercice et la présentation des chevaux en liberté, particulièrement pour les séances de saut en liberté.

Le rond d’Havrincourt doit former un ovale de 18 x 36 m. Cette dimension est la plus adaptée pour faire tourner et sauter un cheval en liberté, et permet d’utiliser si on le souhaite des barres de réglages. Si l’on augmente cette taille, le cheval se retrouve trop éloigné des dresseurs.

Sol

Le sol d’un rond d’Havrincourt est très sollicité, toujours aux mêmes endroits, notamment dans les virages et sur les zones d’appui et de réception avant et après l’obstacle.

La réalisation du sol est donc très difficile, et il est donc fortement recommandé de s’adresser à une entreprise spécialisée ayant de bonnes références.

 

Évacuation des eaux de pluie

L’évacuation des eaux de pluie doit être traitée avec soin.

Sur un sol hippique de type ouvert, l’excédent d’eau de pluie ou d’arrosage est évacué par percolation au travers du sol qui doit donc être drainant. L’installation d’un réseau de drainage est nécessaire sauf si le sous-sol est suffisamment drainant par nature.

Sur un sol de type fermé, l’excédent d’eau est évacué par ruissellement sur la surface qui doit donc être en légère pente. Pour un rond d’Havrincourt, cette pente pourra être orientée vers le centre du rond où sera installé un regard décanteur branché sur une canalisation exutoire.


Arrosage

L’arrosage est nécessaire pour éviter la poussière et surtout pour donner la portance, la cohésion et le grip nécessaires au travail en liberté. Les solutions d’arrosage intégré, ou par enrouleur sur tuyau souple, sont le plus généralement retenues.

Lices

Une lice périphérique infranchissable est nécessaire. En revanche la mise en place d’une lice intérieure pour constituer un couloir n’est plus du tout pratiqué aujourd’hui car potentiellement accidentogène.

Entretien

Le sol d’un rond d’Havrincourt étant très sollicité, toujours aux mêmes endroits, l’entretien a une importance toute particulière et doit donc être régulier, rigoureux, et adapté au type de sol.

Le ramassage systématique des crottins est un gage de durabilité de la couche de travail.

Le marcheur

Parfois appelés «longes automatiques», les marcheurs se sont développés. Ils ont une forme circulaire ou ovale, peuvent accueillir 3 à 10 chevaux dans des cases individualisées par des séparations mobiles grillagées. Leur vitesse est réglable (de 0 à 25 km/heure sans à-coup)

Le marcheur peut être couvert, ce qui évite le dégradation rapide du sol par les intempéries.

Il existe de nombreux fournisseurs sur le marché. Le mécanisme ne représente qu’une partie du coût. Il faut ajouter :

 

  • la préparation du terrain (terrassement, dalle béton, alimentation eau et électricité),
  • le sol,
  • les lices intérieures et extérieures,
  • la charpente et la couverture,
  • le transport, le montage et les frais de déplacement…


Faites réaliser des devis et assurez vous tous ces postes de dépenses y soient bien précisés.

Pour en savoir plus

Les précisions techniques et schémas de conception sont disponibles dans l’ouvrage « Aménagement et équipement des centres équestres », que vous trouverez à la Librairie des Haras nationaux.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Aménagement et équipement des centres équestres

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"