Fiche consultée 11274 fois.

Partager

Le cheval Appaloosa

Niveau de technicité :

Auteur : Sylvie RIZO

Mise à jour : août 2014

Origine

 

Comme toutes les races américaines, les ancêtres des chevaux Appaloosa sont issus des chevaux introduits sur le continent américain par les conquistadors.  Parmi ces derniers, on trouvait des chevaux tachetés.

 
A partir de 1700, les chevaux arrivèrent dans le nord, aux confins de l’Oregon, de l’Idaho et de Washington, territoire des indiens nez percés. Cette tribu prit possession de chevaux qu’elle capturait ou achetait. Elle développa rapidement un savoir faire dans leur utilisation et surtout leur sélection. Cette tribu était alors la seule à élever des chevaux. Elle recherchait en priorité les qualités de puissance, d’endurance et de vitesse, et appréciait les chevaux colorés et ayant peu de crins (ces derniers pouvant être un handicap sur terrain difficile en s’accrochant aux ronces).

 
Le nom d’appaloosa fit son apparition à la fin du XIXème. Il est lié à la «palouse River» qui se situe au nord ouest de l’Idaho et était alors peuplé de nez percés et de leurs troupeaux de chevaux parfois colorés.

 
L’histoire des  chevaux des nez percés est mouvementée car intimement liée aux guerres que dut affronter cette tribu. En 1877, la défaite du chef indien Chief Joseph et de son peuple nez percé entraîna la capture et l’éclatement du cheptel qui fut vendu ou laissé à l’état sauvage.

 
Le renouveau de la race fut assuré au début du XXème siècle par quelques passionnés qui se mirent en recherche des descendants des chevaux nez percés possédant un nombre suffisant de caractéristiques, en particulier rusticité, forte ossature, peu de crins et une robe colorée. Le stud book ou livre des origines et l’Appaloosa Horse Club (AphC) dont le siège est à Moscow dans l’IDAHO sont fondés en 1938. Depuis cette date, ce sont plus de 600 000 Appaloosa qui y furent enregistrés.

Morphologie

 

On trouve aujourd’hui deux types d’Appaloosa bien distincts :

  • Le « fondation », proche du modèle indien : un corps compact, une encolure moyenne, un poitrail profond, une forte ossature, des pieds solides, et un tempérament froid. Il a conservé des qualités de rusticité et d’endurance.
     
  • L’Appaloosa dit « moderne » : son modèle se rapproche d’avantage de celui d’un Quarter Horse, race avec laquelle le croisement est autorisé depuis le début des années 80 et qui a apporté beaucoup de sang. Sa tête est plus raffinée, et son encolure plus horizontale ce qui correspond davantage aux exigences des disciplines western.


L’ApHC autorise également les croisements avec le Pur sang Arabe et avec le Pur Sang Anglais. Ce dernier croisement donnant des chevaux Appaloosa avec plus de taille et de finesse très apprécié dans les disciplines de Hunter.

 

Il toise généralement de 1,45 m à 1,65 m au garrot pour un poids de 450 à 700 kg.


Quatre traits sont caractéristiques de la race :

  • la peau marbrée autour de la bouche, des naseaux, et des parties génitales également marbrés,
     
  • le blanc de l'œil (sclérotique) bien visible,
     
  • les sabots striés
     
  • la robe colorée avec un grande variété de couleurs et surtout de taches qui font la singularité de la race. Cependant, cette caractéristique n’est pas obligatoire. Un quart des poulains naissent « solid » (unis).

 
Depuis 2003, le gène responsable des robes tachetées (léopard -Lp) a été identifié ce qui permet d’orienter les éleveurs dans le choix de leurs reproducteurs.

Zone d'élevage

Les effectifs


L’élevage en France (données SIRE au 17 juillet 2014)


59 immatriculations enregistrées en 2013 (95 en 2012)
126 juments saillies en 2013 pour produire de l'Appaloosa (154 en 2012)
57 étalons Appaloosa en activité en 2013 (68 en 2012)
87 élevages en 2013 (88 en 2012)

 

A consulter pour en savoir plus : Statistiques sur la filière équine

  


L'utilisation

 

L’Appaloosa est un cheval très polyvalent, selon ses origines, il peut être utilisé dans un grand nombre de disciplines aussi bien Western que Classique comme en Horsemanship, en Trail, en Reining, en Barrel Racing, ou dans les épreuves de Hunter.


Plus généralement, son tempérament froid et sa rusticité en font un cheval idéal pour l’équitation d’extérieur aussi bien en loisir qu’en compétition de TREC ou d’Endurance (notamment avec des Appaloosa issus de croisement avec le Pur Sang Arabe), mais aussi pour le travail du bétail.


Aux USA, certaines lignées fortement imprégnées de sang Pur Sang Anglais sont utilisées en course de vitesse.

 

Contact

Appaloosa horse club de France – ApHCF
Haras des Bréviaires
Route du Perray
78610 Les Bréviaire
Tél : 06.08.03.32.90

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Stats & cartes

  • Statistiques sur la filière équine

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"