Fiche consultée 24132 fois.

Partager

Le Cheval de Mérens

Niveau de technicité : Niveau de technicité 1 étoile

Auteur : SHERPA - Mérens

Mise à jour : juillet 2017

Origine


Originaire de la haute vallée de l'Ariège, dans les Pyrénées, le cheval de Mérens présente une étonnante convergence morphologique avec les chevaux magdaléniens (13 000 ans) représentés dans la grotte de Niaux. Peut-être ces derniers sont-ils les prestigieux ancêtres du cheval actuel ?

 

Ce berceau de race a su conserver, grâce à des éleveurs très attachés à ce type de cheval rustique, polyvalent et domestiqué de longue date, une population suffisante, élevée en race pure, et utilisant la transhumance en estives. L’utilisation de ce petit cheval de trait agricole a perduré jusqu'aux années 1970.

 

Morphologie

Le Mérens est un cheval à robe noire, de taille moyenne (de 1,45 m à 1,55 m).

Ses tissus sont de qualité, fins et soyeux.

La tête, très expressive et distinguée, est attachée légèrement sur une encolure bien orientée. Les crins du Mérens sont abondants, drus et crêpelés. Le garrot, sorti et prolongé vers l’arrière, précède un dos large et soutenu.


Le rein est bien attaché, large et musclé. L’épaule est assez longue et raisonnablement inclinée en arrière. Le poitrail est ouvert. La croupe est plutôt ronde, avec une cuisse descendue, et les hanches sont larges.


Les articulations sont basses et bien marquées. Les membres sont forts et associés à une musculature solide.

Zone d'élevage

 

 

La grande majorité des éleveurs de chevaux de Mérens se situe dans le berceau de race, la région Midi-Pyrénées.

 

Néanmoins, l’élevage des Mérens s’est étendu à la quasi totalité de la France, ainsi qu’à d’autres pays. En Europe, le Mérens a colonisé les Pays-Bas, l’Italie, la Belgique et la Suisse, tous quatres détenteurs d’un livre généalogique. L’Allemagne, la Suisse et la Tchéquie structurent actuellement leur élevage. L’île de la Réunion est depuis 25 ans une terre de prédilection pour le cheval de Mérens.

 

Sa polyvalence fait merveille en randonnée équestre, TREC, équitation de loisir ou de compétition, attelage et débardage forestier.

Les effectifs

Proche de la disparition dans les années 1970, le Mérens a connu depuis un spectaculaire développement en Ariège puis en France, ainsi que dans de nombreux pays européens.

Après cette phase de conservation, le Mérens a connu une phase active de multiplication ; il aborde aujourd’hui une période de sélection rigoureuse : un concours épreuves étalons hautement sélectif, le passage quasi obligatoire par les concours de trois ans montés et, enfin, le pointage généralisé du cheptel reproducteur.

 

Le cheval de Mérens est obligatoirement élevé en race pure, et les produits sont inscrits au titre de l'ascendance.

L'élevage en France

240 immatriculations enregistrées en 2016 (296 en 2015) soit 2% du total des naissances de races françaises de chevaux de selle
546 juments Mérens saillies en 2016 (585 en 2015)
460 juments saillies pour produire du cheval de Mérens en 2016 ( 479 en 2015)
56 étalons Mérens en activité en 2016 (59 en 2015)

Données SIRE à la date du 4 juillet 2017

A consulter pour en savoir plus : Statistiques sur la filière équine

L'utilisation

  

Jadis utilisé pour les petits travaux agricoles, le Mérens est devenu le cheval polyvalent par excellence.

 

Expert en équitation d'extérieur et en randonnée, où sa franchise et son pied sûr séduisent cavaliers débutants et confirmés, il est utilisé également dans toutes les autres disciplines équestres, pour la compétition ou le loisir.

 

Le Mérens s'illustre notamment en attelage, où il a récolté dix titres de Champion de France ces dernières années, ainsi qu'en voltige.

 

Le cheval de Mérens brille également sous la selle dans les épreuves de T.R.E.C. (Techniques de Randonnée Equestre de Compétition) et maintenant dans des disciplines où on ne l’attend pas forcément : CSO, dressage, concours complet, endurance, spectacle.

 


Le Mérens a obtenu d’excellents résultats en équithérapie, et de nombreux centres spécialisés l’ont adopté.

 


Le Mérens est le compagnon idéal pour les amateurs d’équitation sous toutes ses formes.

Manifestation

Chaque année ont lieu les Journées Nationales du Cheval de Mérens à Bouan (en Ariège, RN 20 entre Tarascon sur Ariège et Les Cabannes), le troisième week-end d'Août.

 

Ces 2 jours se déroulent sous le signe de l'élevage et de l'utilisation.

D'une part les championnats nationaux d'élevage, regroupant les meilleurs sujets français, à l'issue desquels seront décernés de nombreux titres de Champion de France, dont les très prisés titres de Championne Suprême et Champion Suprême.

D'autre part, une multitude de démonstrations de la polyvalence du cheval de Mérens : attelage, CSO, dressage, TREC,spectacles, carrousels, descente des éboulis, derby...

Contact

SHERPA - Mérens
Chambre de l'Agriculture de l'Ariège
32 avenue du Général de Gaulle - 09000 FOIX
sherpa(at)chevaldemerens.com
www.chevaldemerens.com

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Règlements de Stud-Books

Stats & cartes

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"