Fiche consultée 21684 fois.

Partager

Le Henson

Niveau de technicité : Niveau de technicité 1 étoile

Auteur : Association du cheval Henson

Mise à jour : juillet 2017

Origine

Le cheval Henson, apparu à la fin des années 70 est le fruit d’une réflexion sur la pratique de l’équitation de cette époque. Le but étant de créer une race de chevaux adaptée à l’équitation d’extérieur.

 

Contrairement à ce que beaucoup pensent, le henson n’est pas un croisement entre un poney fjord et un cheval de selle mais le résultat du croisement d’individus de première génération entre eux. La notion de race implique en effet obligatoirement le croisement de sujets aux phénotypes proches dans le but de maintenir un génotype stable et reproductible. Or il est manifeste que le génotype et le phénotype du fjord sont très différents de ceux du cheval de selle.

 

Au début de la démarche, il a fallu constituer un cheptel suffisant de “premières générations”. C’est pourquoi à partir de 1982, les promoteurs du projet réunis au sein de l’ “Association des cavaliers de la Baie de Somme” se sont employés à :

  • rassembler les “croisés fjords” existants dans la région 
  • faire saillir systématiquement leurs juments de selle par un étalon fjord
  • créer une nouvelle association dénomée “Association du cheval Henson” regroupant les éleveurs locaux désireux de produire en ce sens.

 

En 1995, estimant la population suffisante en première génération, il est décidé de fermer le tome A du stud-book les concernant.

A partir de cette date, les différents élevages sont concentrés sur la production exclusive des deuxièmes générations et ultérieures qui n’ont cessé depuis d’augmenter en nombre .

 

Morphologie

Le Henson se caractérise par 3 points essentiels : 

  • un phénotype qui lui est propre ;
  • un caractère sociable ; 
  • des performances (rusticité, endurance, maniabilité, rapidité).

 

Le Henson mesure de 1m50 à 1m60 au garrot. Il est bien charpenté mais pas trop lourd.

C’est avant tout une monture de loisirs et d’équitation d’extérieur, apte également dans la pratique de disciplines de compétition (attelage,
horse ball, endurance, trec ...).

 

Sa robe est généralement constituée de poils beiges, plus ou moins foncée, allant du sable au marron. Ses crins sont noirs, ou bicolores noirs et or. Il a entre 25 à 50% de sang fjord. La raie de mulet est obligatoire et certains sujets ont des zébrures aux membres.

Les marques blanches ne sont pas souhaitées. De façon à les éliminer à long terme, elles sont prohibées pour les étalons amenés à faire de la reproduction au sein de la race.

 

Le Henson est un cheval d’extérieur généreux et agile qui sait néanmoins très bien s’économiser pour résister aux rigueurs de son environnement. Il vit en pâturages et en parcs extérieurs à longueur d’année et ne souffre pas excessivement des intempéries.

Zone d'élevage

La baie de Somme, berceau de race du Henson est un vaste espace naturel de près de 70 km2 alimentée par deux rivières : la Somme au sud et la Maye au nord. Tout comme les moutons d’estran ou de prés salés, les chevaux Henson élevés localement vivent une partie de l’année dans les marécages et les zones humides de la baie ou de son pourtour.

 

Les pâturages de ce berceau de race sont relativement pauvres. Cependant le sol marécageux ou sableux convient particulièrement bien à cette race rustique issue en partie de chevaux nordiques capables de vivre dans des conditions extrêmes. Dès leur plus jeune âge, les Henson acquièrent un équilibre remarquable et sont habitués à un pâturage relativement extensif dans des espaces humides où ils cohabitent avec des populations d’oiseaux migrateurs.

 

Le cheval Henson dans son berceau de race, est élevé exclusivement en extérieur. Les saillies s’effectuent en liberté. Au printemps l’étalon est mis en pâture avec un cheptel de juments pour une saison de monte qui va durer plusieurs mois. Les naissances se déroulent également en extérieur. Elles débutent généralement au mois d’avril pour s’étaler au plus tard jusqu’en juillet. Les poulains sont sevrés lors de la fête du Henson au début du mois de novembre.

Les effectifs

En ce début de 21è siècle le stud-book Henson regroupe les références d’environ 400 individus.

 

La majorité d’entre eux résident toujours dans les marais du berceau natal : la Baie de Somme. Le reste est localisé dans le quart nord-ouest de la France (Pas de Calais, Nord, Oise, Eure).

 

 

L’élevage en France


52 immatriculations enregistrées en 2016 (53 en 2015)
76 juments henson saillies en 2016 (73 en 2015)
79 juments saillies pour produire du henson en 2016 (72 en 2015)
10 étalons Henson en activité en 2016 (10 en 2015)

Données SIRE à la date du 4 juillet 2017

 

 A consulter pour en savoir plus : Statistiques sur la filière équine

L'utilisation


Le Henson est avant tout une monture de tourisme équestre. C’est un cheval calme et confiant mais également très résistant.

 

Pour certains c’est aussi une monture de compétition qui excelle dans quatre disciplines : le Horse Ball (un titre de champion de France en 2002), l’Attelage (un titre de bronze au championnat de France en attelage à 4), l’Endurance (plusieurs qualifications en nationale) et le TREC (niveau régional et national).

 

Contact

Association du Cheval Henson
42, rue des Saintes Maries

80100 Abbeville
info(at)henson.fr
www.henson.fr

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Règlements de Stud-Books

Stats & cartes

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"