Fiche consultée 21323 fois.

Partager
Share |

Le Paint Horse

Niveau de technicité :

Auteur : France Paint Horse Association (FPHA)  

Mise à jour : Août 2014

Origine

© APHA

Une histoire qui débute au XVIe siècle : en 1519, la cavalerie de Cortez découvrant le "nouveau monde" comportait deux chevaux à la robe tachée de blanc, associés à l'origine de la race.

 


Au début des années 1800, on retrouve dans les troupeaux sauvages parcourant les grandes plaines américaines des chevaux à la flamboyante robe tachetée lesquels deviennent très rapidement la monture préférée des Indiens d'Amérique, notamment des Comanches, réputés fins cavaliers.


Les éleveurs et les pionniers à la conquête des immenses espaces de l'Ouest sélectionnèrent aussi des chevaux dociles, rapides et robustes tant pour le travail du bétail que pour leurs aptitudes sportives (courses).

 


Le stud-book du Paint Horse s'est constitué au Texas en 1962 avec des spécimens présentant non seulement une robe marquée de blanc mais la typique conformation des chevaux de travail (stock-horse), commune aux Quarter Horses. Les Paint Horses sont depuis lors strictement génétiquement identifiés.


Pour être inscrit au registre de l'American Paint Horse, le sujet doit être issu de parents inscrits au registre APHA (American Paint Horse Association), ou d'au moins un parent inscrit et d'un parent inscrit soit au registre de l'AQHA (American Quarter Horse Association)soit au registre des chevaux de Pur-Sang (inscrits au Jockey-Club américain ou dans un registre de Pur-Sang reconnu par ce même Jockey Club).

Morphologie

© Joss Hecox / APHA

Bien que la couleur de la robe soit essentielle à l'identité de la race, le Paint Horse présente une morphologie caractéristique.

 

Il toise entre 1.45 et 1.60m.

La tête est assez petite avec des yeux vifs et expressifs, de petites oreilles. Le garrot est peu prononcé et large, la poitrine ample et profonde.

Son dos est court, ses cuisses très musclées et son arrière main puissante.

 

Chaque Paint Horse révèle une combinaison particulière de blanc avec n'importe quelle couleur de robe : noir, bai, brun, alezan, grullo, crème, palomino, gris ou rouan ….

Les marques blanches sont bien définies sur le plan visuel mais également sur le plan génétique.

 

Jument Paint Horse ovéro, et sa pouliche Paint "solid" (©ERB)


On distingue ainsi les robes ovéro, tobiano, tovéro ou sabino.


Le Paint Horse peut être également “solid”, lorsque la robe ne présente pas suffisamment de blanc. Par ses aptitudes, sa morphologie et ses origines sélectionnées, il est néanmoins un Paint Horse à part entière.

 

Zone d'élevage

Carte des juments saillies en 2013 pour produire du Paint Horse, par région de stationnement

 

 

Le Paint Horse connaît un engouement particulier aux Etats Unis. En effet, l'American Paint Horse Association (APHA) est la 2ème association de race aux Etats-Unis par le nombre de chevaux enregistrés annuellement.

 

Reconnu en France depuis le 1er janvier 2005 avec la création du Registre Français du Paint Horse, il rassemble de plus en plus d'amateurs à travers l'hexagone.

 

La rusticité de la race permet un élevage en extérieur dans toutes les régions françaises .

Les effectifs

 

L’élevage en France (Données SIRE à la date du 17/07/2014)

364 immatriculations enregistrées en 2013 (424 en 2012), soit 20 % du total des immatriculations de races étrangères
521 juments Paint Horse saillies en 2013 (524 en 2012)
657 juments saillies pour produire du Paint Horse en 2013 (676 en 2012)
211 étalons Paint Horse en activité en 2013 (222 en 2012)
316 élevages en 2013 (341 en 2012)

 

 A consulter pour en savoir plus : Statistiques sur la filière équine

 

 

L'utilisation

© APHA


La conformation, l'intelligence naturelle et d'habiles dispositions font du Paint Horse un partenaire très polyvalent, idéal en équitation de loisir ainsi qu'en compétition western (showmanship, halter, pleasure, reining, travail du bétail…). Il est également parfaitement adapté à l'équitation d'extérieur (trail, randonnées), à l'attelage mais aussi à l'équitation classique (hunter, jumping, etc…).

 

L'accent doit être mis sur le mental froid et docile de ce cheval, critère essentiel de la sélection opérée au fil des années dans le berceau d'origine, qui en fait un cheval familial par excellence.

 

Par sa robe magiquement colorée associée à une conformation typique, ses aptitudes sportives, sa docilité et sa rusticité , le Paint Horse est un cheval de qualité très apprécié à travers le monde.

© APHA
© Waltenberry / NRHA

Contact

France Paint Horse Association (FPHA)
3 chemin du Bourdalié
64121 MONTARDON
contact(at)fpha.fr
www.fpha.fr

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"