Retour à l'accueil
Mon panier : 0 article

Espace personnalisé

Rechercher

AideAide ContactContact

Fiche consultée 6215 fois.

L'Ardennais

Niveau de technicité :

Auteur : Union des éleveurs de chevaux de la race ardennaise

Décembre 2010

© UECRA.

Sommaire

Origine


Sans doute descendant du cheval de Solutré, l'Ardennais est l’une des plus anciennes races de chevaux de trait en France.

De l’époque romaine au XIXè siècle, cette population a répondu aux besoins de la guerre ou de l’agriculture. Rusticité, sobriété, docilité, force et endurance représentent toujours ses principales qualités.

 

Morphologie


L'Ardennais est un cheval de type bréviligne.

Le standard actuel de la race répond aux caractères suivants :

  • la taille est de 1,62 m pour les mâles, 1,60 m pour les femelles ;
  • le poids à la naissance est de 50 à 80 kg, le poids adulte de 700 à 1000kg ;
  • la robe est baie ou rouanne, éventuellement alezane, gris fer, parfois isabelle;
  • la tête est expressive, le profil camus ou rectiligne, les orbites saillantes, les oreilles petites et pointées en avant ;
  • l’encolure est bien greffée, souvent rouée chez le mâle ;
  • le corps exprime la masse, la densité, la puissance ;
  • la poitrine est ample et profonde, le dos et le rein puissants et bien soutenus, les hanches larges, l’arrière-main longue et très musclée ;
  • l’épaule est inclinée, bras, avant-bras et jambes sont très musclés, les articulations basses, larges, bien affirmées, les pieds larges à corne saine.

 

 

Zone d'élevage

Carte des poulinières par région en 2011 selon leur lieu de stationnement.

 

L’Ardennais est élevé en race pure dans le quart nord-est de la France plus précisément dans les régions Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace.

On le rencontre aussi dans le Massif Central ou dans les Pyrénées. Il est présent de manière plus légère dans une grande partie du territoire.

 

Les effectifs

Evolution des naissances.


Avec la mise en place des primes races menacées et la reprise des activités de loisirs, en particulier de l‘attelage, la race ardennaise s'est développée pour le plaisir de tous. Toutefois, il est apparut une légère diminution des naissances ces dernières années.



L’élevage en France
(Données SIRE à la date du 05/05/2012)
 
659 immatriculations enregistrées en 2011 (756 en 2010), soit 6% du total des immatriculations de chevaux de trait.
1487 juments ardennaises saillies en 2011 (1586 en 2010)
1389 juments saillies pour produire de l’ardennais  en 2011 (1463 en 2010)
205 étalons ardennais en activité en 2011 (219 en 2010)
435 éleveurs* en 2011 (499 en 2010)

 

* Éleveur : personne ayant au moins une jument mise à la reproduction pour produire dans la race.

 

L'utilisation


Compact, trapu, près de terre, d'une grande douceur et docilité, il demeure un cheval de trait utilisé pour certains travaux (fenaison, vigne, travaux superficiels, débardage,...).


Il est aujourd’hui adapté à une large gamme d’utilisations dans la ville (calèche, entretien), dans un centre équestre (initiation à l’attelage, travaux d’écurie ...), en forêt (débardage, etc...). Il peut aussi devenir votre compagnon de loisirs attelé ou monté.

 

 

 


©UECRA

Contact

Union des éleveurs de chevaux de la race ardennaise

Chambre d’Agriculture de la Haute Marne
26, rue du 109è R.I.
52011 Chaumont cedex
Tél. : 03 25 35 03 32 - Fax : 03 25 35 39 05
cdoubre(at)haute-marne.chambagri.fr
www.cheval-ardennais.fr

Voir aussi