bandeau
Races d'équidés > Chevaux de trait > Cob Normand *

Le Cob Normand

Niveau de technicité :

Auteur : Syndicat National des Eleveurs et Utilisateurs de chevaux Cob Normand

Décembre 2010

© Photothèque du Syndicat du Cob normand.

Origine

© Photothèque du Syndicat du Cob normand.


L’origine du Cob Normand se confond avec celle du carrossier jusqu’au début du XXè siècle.

C'est au XIXè siècle à la suite de l'importation de Grande-Bretagne du «Norfolk» que va se créer une jumenterie carrossière avec des produits ayant du sang, une bonne charpente, de l‘énergie et de l’élégance.

Avec l’apparition de l’automobile au début du siècle, cette jumenterie se différencie en trotteur et en cob normand, qui après la dernière guerre et l’intrusion de pur sang anglais donnera le prestigieux selle français.

Morphologie

© Photothèque du Syndicat du Cob normand.


Le Cob Normand est un cheval de taille moyenne (1,60 à 1,65 m) d’un poids de 550 à 800 kg.

La robe est baie ou alezane.

La tête et la physionomie sont proches de son cousin le « selle français », bien membré, étoffé, harmonieux et bien équilibré. Il a conservé le type demi-sang.

 

Zone d'élevage

Carte des poulinières par région en 2011 selon leur lieu de stationnement.


Si l’élevage du Cob Normand s’est principalement développé dans le département de la Manche et les départements proches ( Calvados et Orne ), on constate un certain essaimage de la race et la création de noyaux d’élevage avec le haras de la Roche-sur-Yon par exemple et le haras du Pin.

On trouve également des chevaux Cob Normands dans le Massif Central (zone nord).

 

Les effectifs

Evolution des naissances.


Le Cob Normand est une race à effectifs stables, ces dernières années, bien que l'on note une forte baisse des naissances en 2011.

La région de Saint-Lô représente au moins 35% de ces naissances, celle de La Roche sur Yon environ 25%.

 


L’élevage en France
(Données SIRE à la date du 05/05/2012)

319 immatriculations enregistrées en 2011 (458 en 2010), soit 3% du total des immatriculations de chevaux de trait
477 juments cob normands saillies en 2011 (626 en 2010)
444 juments saillies pour produire du cob normand en 2011 (616 en 2010)
56 étalons cob normand en activité en 2011 (60 en 2010)
282
éleveurs* en 2011 (383 en 2010)

 

* Éleveur : personne ayant au moins une jument mise à la reproduction pour produire dans la race.

 

L'utilisation

© Photothèque du Syndicat du Cob normand.


La motorisation de l’agriculture vers les années 60 devait porter un sérieux coup au Cob Normand, mais les éleveurs sont parvenus à ne pas alourdir la race tout en lui conservant des allures brillantes, une parfaite aptitude à l’attelage sans tomber dans la finesse et l’excitabilité souvent reprochées au cheval de selle.

Il est par excellence le cheval d’une génération nouvelle de cavaliers et d’amateurs d'attelage, recherché et apprécié en tant que cheval de loisir et même de sport en compétitions officielles d’attelage.

 

Contact

Syndicat National des Eleveurs et Utilisateurs de chevaux Cob Normand

Siège social :

L'Hôtel Bois Hardy
50490 Saint Sauveur Lendelin
Tél : 02 33 57 73 32
Fax : 02 22 44 79 17
Mobile : 06 72 32 23 91
Site web : http://www.cobnormand.com/
syndicatnationalcobnormand(at)orange.fr 

Bureau :
Pavillon de l'Horloge - Haras national de Saint Lo
CS 21509
437 rue du Maréchal Juin
50009 SAINT LO CEDEX

Voir aussi

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"


© Les Haras nationaux