Fiche consultée 11685 fois.

Partager

Le Shetland

Niveau de technicité :

Auteur : Association Française du Poney Shetland - Groupement des Eleveurs de Poney Shetland

Mise à jour : Juillet 2016

Origine

 

 

Le Shetland broute l‘herbe des îles sauvages, balayées par les vents au large de l’Ecosse, probablement depuis l’ère glaciaire.
Les premières preuves de sa présence sur les îles Shetland, remontent à l‘âge de bronze.


L’influence du sang arabe serait essentiellement contemporaine des premières croisades. De plus, les races norvégiennes de chevaux ont très certainement influencé le Shetland tel que nous le connaissons aujourd’hui : au Moyen Age il existait déjà des relations commerciales entre la Norvège et les îles Shetland (1).

 

(1) : extraits de l’article du Dr JP Samaille, “Le Shetland, un poney venu du froid”

Morphologie


La rudesse du climat, la nourriture précaire, l’isolement insulaire ont fixé la taille réduite du poney shetland, stabilisée aujourd’hui à 107 cm maximum, à l’âge de 4 ans.


La tête est bien ciselée, d’expression intelligente, le front est large ; les petites oreilles bien placées sont portées haut ; les naseaux sont larges et bien ouverts.


Crinière, toupet et queue sont abondamment pourvus de crins durs et denses.


L’encolure est musclée, massive, avec une bonne sortie de garrot ; elle est proportionnée à la taille du poney.


Le poitrail est large et profond, le dos court, le rein puissant et large.


Les membres sont puissants, à ossature dense, ni ronde, ni grossière ; les pieds sont ronds, bien conformés, avec une corne dure et très résistante.

 


Le premier coup d‘oeil donne une impression de puissance et d’équilibre
. Les allures sont libres, énergiques, souples et régulières.

 

Zone d'élevage

 

 

 


Le Shetland est très inégalement réparti sur l’ensemble du territoire.

 


La Bretagne, la Normandie, le Centre et l’Auvergne concentrent les effectifs les plus importants en poulinières. Les élevages sont de petite taille et ont été multipliés par deux ces dix dernières années (75% ne possèdent qu'une à 2 poulinières). La race se positionne en deuxième place derrière le Poney Français de Selle en nombre de poulinières mise à la reproduction et en nombre de naissances. 

 

Les effectifs

L'élevage en France Données SIRE à la date du 17/07/2014

748 immatriculations enregistrées en 2013 (734 en 2012), soit 22 % du total des immatriculations de poneys
1 260 ponettes shetland saillies en 2013 (1 380 en 2012)
1 217
ponettes saillies pour produire du shetland en 2013 ( 1 343 en 2012)
384 étalons shetland en activité en 2013 (396 en 2012)
418 élevages en 2013 (435 en 2012)

 

  A consulter pour en savoir plus : Statistiques sur la filière équine

 

 

 

L'utilisation


Le Shetland est une monture idéale pour les enfants.

Sa petite taille parfaitement adaptée permet d’établir une réelle confiance entre la monture et son cavalier, d’où va se dégager une énorme complicité.
Son caractère docile mais enjoué, son équilibre dû à un centre de gravité très bas lui apportent de grandes qualités pour l’équitation d’apprentissage ou la compétition.


La maniabilité du Shetland, sa morphologie et sa puissance s’adaptent parfaitement à l’attelage, discipline où il excelle particulièrement.

 

Les élevages français démontrent aujourd‘hui la grande qualité de nos poneys et les résultats le prouvent, aussi bien en concours “modèles et allures” qu’en compétition.
Il existe aujourd'hui 3 catégories dans les concours de modèles et allures en fonction de la taille du poney:
1) les poneys shetland "mini" toisant au maximum 86 cm au garrot
2) les poneys shetland "intermédiaires" toisant de 86,1 à 95 cm au garrot
3) les poneys shetland "grande taille" toisant de 95,1 à 107 cm au garrot

L'association nationale de race organise chaque année non seulement des concours de modèles et allures mais aussi de nombreux concours de valorisation : en effet, des parcours de maniabilité en main ou montés sont proposés et permettent d'évaluer l'éducation du poney et son aptitude à franchir de nombreux obstacles en toutes circonstances.
Des parcours de CSO, d'attelage et des reprises de dressage montées ou en longues rênes sont également réalisés et démontrent que le poney shetland peut être utilisé dans de nombreux domaines et permet aux jeunes cavaliers de s'initier dès leur plus jeune âge à de nombreuses disciplines équestres.

  

En conclusion...

 

Pour la compagnie, l’apprentissage, sous la selle, à l’obstacle, pour la mise en confiance, les pony-games, les jeux, pour l’attelage, seul, à deux, à quatre, en tandem ...

... Tout lui convient, et même les minis sont excellents !

 


Rusticité, docilité, équilibre, maniabilité, beauté, complicité sont autant d’atouts pour notre petit shetland digne des grands.



Il permet une grande qualité d’enseignement et apporte beaucoup de joie à tous les cavaliers ... et à leurs parents.

Contact

Association Française du Poney Shetland -
Groupement des Eleveurs de Poney Shetland

La Gallerie
50 520 Chérencé Le Roussel
Tél : 02 33 59 75 15/ 06 87 33 40 87
contact(at)shetlandfrance.com
http://www.shetlandfrance.com

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Stats & cartes

  • Statistiques sur la filière équine

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"