Fiche consultée 21660 fois.

équi-vod

Gestion de l’équarrissage des équidés, l’ATM équidés ANGEE
B. Ferry - Journée du Réseau Economique de la Filière Equine - 25 avril 2015

Partager
Share |

L'organisation collective de l'équarrissage des équidés

Niveau de technicité:

Auteur : H. de Cadolle

Mise à jour Octobre 2013 -

Vidéo : Journée REFérences 2015

Depuis le 18 juillet 2009, les frais demandés par les équarrisseurs pour l’enlèvement et l’élimination des cadavres des animaux d’élevage ne sont plus ni négociés, ni pris en charge par l’Etat. Dans cette conjoncture, les acteurs des filières animales ont été appelés à se regrouper en associations dites ATM (Animaux trouvés morts) pour négocier collectivement les tarifs avec les équarrisseurs. Elles collectent des cotisations auprès des détenteurs professionnels et paient directement les équarrisseurs à leur place.

L'ATM Equidés - ANGEE

L’ATM Equidés - ANGEE (Association Nationale pour la Gestion de l'Equarrissage des Equidés) est constituée par de nombreux organismes de la filière cheval.

Elle a signé une convention avec l’Institut français du cheval et de l’équitation (alors Haras nationaux) pour lui confier la tenue du service centralisé de gestion de l’équarrissage qu’elle a mis en place pour le plus grand nombre de propriétaires d’équidés.

Cette collaboration naturelle avec l’IFCE, qui gère le fichier central des équidés, a débouché dès juillet 2009 sur la mise en place d’un service centralisé sur Internet permettant aux propriétaires de cotiser à la mort de leur cheval pour une prise en charge des frais d’équarrissage par l’ATM.


Consultez le site de l'ATM pour en savoir plus sur l'utilisation de ce service :
www.atm-equides-angee.fr.

Le coût de l’équarrissage

Tableau1: Masses moyennes par type d'animaux.

Les différentes ATM se sont regroupées et ont fait un appel d’offres commun en découpant la France en zones homogènes pour la densité de la population animale équarrie toutes espèces confondues (découpage établi à partir des flux connus de l’équarrissage).

En effet :

  • plus de 60% des coûts de l’équarrissage sont liés au transport,
  • les enlèvements sont inter-espèces.

Par zone, l’équarisseur le mieux-disant a été retenu pour toutes les espèces du marché. Le tarif est fixé à la tonne par espèce. Le prix appliqué est calculé grâce à une table de masse par type de chevaux (tableau 1).

Ce marché global a permis d’obtenir une baisse des prix des équarrisseurs par rapport aux marchés négociés par l’Etat dans le cas du service public, et par rapport aux prix libres pour les détenteurs s’adressant directement aux équarrisseurs (de l’ordre de 10 %).

Les zones de faible tarif sont celles où la densité de l’élevage toutes espèces confondues est importante, sachant que le cheval pèse peu par rapport au tonnage global et inversement.

Des tarifs régionalisés

Jusqu’au 6 avril 2010, l’ATM Equidés avait un tarif mutualisé national à la tonne (divisé par deux pour un cheval de selle adulte) correspondant à la moyenne des prix négociés grâce au marché par zone, pondérée par le tonnage.

Le système était alors peu utilisé dans les régions à forte densité cheval, le tarif hors ATM étant moins élevé. En revanche, il était très utilisé dans les zones à faible densité car les prix libres étaient plus élevés que ceux de l’ATM.

Pour éviter ce déséquilibre, l’ATM a instauré une tarification par zone (carte ci dessous) avec pour objectifs :

  • de proposer partout un tarif inférieur à celui que pratiquent directement les équarrisseurs,
  • de continuer à mutualiser en lissant les écarts de prix.

Les tarifs par région sont consultables sur le site http://www.atm-equides-angee.fr/

Zones tarifaires établies par l'ATM ANGEE.

Voir aussi

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"