Fiche consultée 16484 fois.

Partager

Fertilité de la jument

Niveau de technicité :

Auteurs : P. Noue, A. Margat

Mise à jour : Janvier 2011


La fertilité conditionne la productivité de l'élevage et sa bonne santé économique. Elle doit être évaluée rigoureusement au niveau de l'étalon et de la jument, mais aussi à l'échelle de la jumenterie et de l'élevage pour induire des choix de gestion pertinents de la part de l'éleveur.

Comment l'améliorer?

Plusieurs facteurs interviennent dans la réussite finale :

 

     . l'âge de la jument : à partir de 15 ans la fertilité des juments  diminue régulièrement,

 

     . la fertilité propre de la jument : les juments suitées sont plus fertiles que les juments maidens qui sont elles-mêmes plus fertiles que les juments vides,

 

     . le nombre de "bonnes" chaleurs exploitées : vous pouvez l'augmenter en mettant vos juments sous lumière pour avancer la date de la première ovulation, en détectant tous les retours en chaleur et en pratiquant des constats de gestation précoces,

 

     . le type de chaleur : la chaleur de lait peut avoir une moins bonne fertilité (environ 35 % contre 50 % pour une chaleur normale),

 

     . la technique utilisée : choisir la technique de monte la plus fertile,

 

     . le nombre de saillies ou d'inséminations par chaleur : dans le cas d'utilisation de techniques moins fertiles (sperme réfrigéré, congelé) ou d'étalons subfertiles, la fertilité augmente si l'on augmente le nombre de saillies ou d'inséminations (2 ou 3 au lieu de 1).



Il est donc important de ne pas cumuler les risques :

  • pour une jument difficile, utiliser une technique de monte fertile (saillie ou insémination de sperme non réfrigéré)

  • pour utiliser un étalon disponible uniquement en sperme congelé ou réfrigéré, choisir une jument fertile (moins de 15 ans, suitée, sur une autre chaleur que la chaleur de lait).

 

 

 

 

 

 

Méthodes de calcul et signification

 

 

Le meilleur indicateur de la fertilité est le calcul de la fertilité à la fin de la saison de monte.

On la calcule comme suit :


nombre de juments pleines divisé par le nombre de juments saillies, multiplié par 100.

 

Ce chiffre varie en fonction :

     . de la qualité du suivi des juments,

     . du nombre de chaleurs exploitées par jument,

     . de la fertilité par chaleur de la technique de monte utilisée,

     . de la fertilité intrinsèque des juments.

 



Exemple :


on utilise un étalon en IA de sperme frais, sa fertilité par chaleur est normale (50 %)

     . si 100 juments sont saillies sur une chaleur, 50 juments seront pleines en fin de saison (fertilité fin de saison = 50 %)

     . si les 50 juments restant vides sont saillies sur une deuxième chaleur, 25 nouvelles seront pleines et la fertilité fin de saison sera de 75 %,

     . si les 25 juments restant vides sont utilisées sur une troisième chaleur, la fertilité fin de saison sera de 87 %.

 


Il est donc important de pratiquer un suivi rigoureux (passages à la barre et échographies en temps et en heure) et d'exploiter les juments sur un maximum de chaleurs pendant la saison.

 

 

Pour l'éleveur

 

Le meilleur indicateur de la fertilité est le calcul du taux de poulains déclarés. C'est la fertilité apparente publiée par SIRE.

 

 

Elle est calculée comme suit :

nombre de naissances déclarées + nombre d'avortements déclarés, divisé par le nombre de juments saillies.




Ce chiffre varie en fonction :

  • de la fertilité fin de saison,
  • du taux de pertes durant la gestation (9 % de pertes embryonnaires précoces et 9 % d'avortement en moyenne),
  • du taux de mortalité des poulains (12 % entre 0 et 3 mois en moyenne).

 

 

 

Exemple :

Compte tenu des pertes mentionnées ci-dessus,  un étalon ayant une fertilité fin de saison de 85 % aura :

  • 70 % de juments à terme,
  • une fertilité apparente d'environ 62 %.

 

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Ouvrage Gestion de la jument

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"