Fiche consultée 12123 fois.

Partager
Share |

Gestion des juments en IAC

Niveau de technicité :

Auteurs : M. Vidament, A. Mouret Lafage, B. Ferry

Mise à jour : Février 2015


L'Insémination Artificielle de sperme congelé (IAC) nécessite une gestion rigoureuse des juments: sélection, date de l'IA, diagnostic de gestation.

Sélection des juments

(©FG/IFCE)

 

 

L’IAC reste une technique à fertilité délicate.

Il est nécessaire de savoir procéder à une sélection des juments:

Il est déconseillé de choisir un étalon uniquement disponible en semence congelée pour:

  • les juments vides depuis plusieurs années

  • les juments âgées (la fertilité diminue à partir de l'âge de 15 ans)

  • les juments à endométrite
La pratique de l’IAC nécessite des gestes précis et expérimentés. (©IFCE)

Gestion du cycle

Le suivi ovarien de votre jument est indispensable à l'utilisation de la technique IAC. (©IFCE)

Le suivi ovarien est indispensable et obligatoire en IAC et il doit être effectué par un vétérinaire.
2 méthodes radicalement différentes existent. Elles sont fonction du nombre de paillettes par jument fournies par le vendeur de semence.

1ère méthode (classique)

Mise au point dans les années 80, cette méthode a fait ses preuves depuis plus de 30 ans. Le nombre de paillettes fournies doit être au moins de 32 par jument pour pouvoir réaliser le protocole de façon sérieuse.

Objectif : 2 inséminations par cycle.
A chaque insémination, 8 paillettes (de 50 millions de spz/paillette) sont utilisées (16 chez la jument de trait). La Jument est inséminée avant l'ovulation avec 400 millions de spermatozoïdes à chaque insémination (800 millions chez les juments de trait).

 

Dans la pratique:
Fréquence conseillée des examens échographiques en fonction de la taille du plus gros follicule (F)

  • F < 19 mm          => 2 fois par semaine
  • 20 < F < 24 mm  => 3 fois par semaine
  • 25 < F < 29 mm  =>  toutes les 48 heures
  • 30 < F                 =>  toutes les 24 heures jusqu’au constat de l’ovulation

 

 

 


Utiliser l'induction d'ovulation. Le produit couramment utilisé est l'hCG (human Chorionic Godanotrophin, (Chorulon).
L'induction de l'ovulation se fait sur un follicule en croissance de dimension supérieure à 35 mm. La jument ovule 36 heures après l'induction. (voir schéma plus loin)

En cas d’absence d’ovulation dans les 72 heures après l’injection, arrêter les IA.
Si la jument présente une période d'inactivité ovarienne, même si elle présente des follicules en croissance de dimension supérieure à 35 mm, laisser passer la 1ère ovulation peut permettre de limiter le risque  de « gaspiller » des paillettes (pas de réponse certaine à une induction).

Il est préférable de détecter cette première ovulation et utiliser la chaleur suivante soit naturelle (suivre la jument à l'échographie 13 à 14 jours après cette ovulation) soit induite par une injection de prostaglandine (effectuée par le vétérinaire et possible dès le 5ème jour après l'ovulation).

Rythme des IA

La décision de 1ère IA est prise chez la jument en chaleur et à partir d’un follicule > 35 mm de daimètre. Les IA ont lieu tous les jours jusqu’à l’ovulation.

Exemple :

Proscrire toutes les IA post-ovulation ( 1er jour du constat de l’ovulation par exemple): aucune augmentation de la fertilité n’est observée étant donné la durée de vie très courte de l’ovocyte (< à 6 heures). (voir gestion de la jument reproductrice)


Ovulation double
Vérifier l'ovulation éventuelle d'un 2ème follicule au moins 1 à 2 jours après la 1ère ovulation.

2ème méthode

Depuis plusieurs années, la tendance est à limiter considérablement les paillettes par insémination.
Le nombre fourni par contrat de saillie est variable selon les étalons et les vendeurs de semence. Il peut être réduit de 4 à 5 paillettes, voire vendu à la paillette.

L'utilisation du précédent protocole (méthode 1) est impossible.
Cette technique est appelée : insémination à faible dose (voir IAC petites doses et IA profonde).
Une seule paillette (parfois 2) est alors utilisée à chaque insémination. Pour éviter le gaspillage de paillettes, l'insémination est effectuée post ovulation.

Compte-tenu de la durée de survie très faible de l'ovocyte après l'ovulation, un suivi ovarien 4 fois par jour (soit toutes les 6 heures) est indispensable.


Le cathéter d'insémination est différent de celui utilisé avec la méthode classique (la paillette est insérée directement dans le catheter pour que tout son contenu  soit déversé dans l'utérus de la jument.



Différents types de catheters d'insémination


Une dérive de cette technique s'est développée ces dernières années et consiste à déposer la semence en haut de la corne utérine du côté où se trouve le follicule pré-ovulatoire. On parle d'insémination profonde. (voir IAC petites doses et insémination profonde).

Des protocoles expérimentaux ont démontré que l'insémination profonde même si elle ne détériore pas forcément la fertilité ne l'améliore jamais.

Le nombre de spermatozoïdes déposés dans la jument influe beaucoup plus sur la fertilité que le site d'insémination.

Sites d'insémination classique et insémination profonde dans l'utérus de la jument

Diagnostic de gestation

Seul un vétérinaire est compétent pour réaliser cet examen. (©IFCE)

 

Il peut être effectué dès 14 jours après l’ovulation constatée.

  • constat de gestation positif : confirmer la gestation entre J 30 et J 35.

  • constat de gestation négatif : suivre la jument à la barre et refaire un deuxième examen échographique 3 à 4 jours plus tard avant d'envisager selon la saison, l'exploitation d'un nouveau cycle.

Un suivi du planning des juments et un diagnostic de gestation à J14 post-ovulation et confirmation à J35 sont des éléments essentiels pour optimiser la réussite de l'Insémination Artificielle en semence Congelée (IAC) chez la jument.

Vers le haut

Voir aussi

Disponibles à la librairie

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"