Fiche consultée 62385 fois.

Partager

Les signes précurseurs à l'approche du poulinage

Niveau de technicité : niveau de technicité

Auteurs : P. Chavatte, F. Clément, F. Grosbois, L. Marnay, C. Trillaud Geyl

Mise à jour : Septembre 2017

 

Le poulinage est un grand moment pour un éleveur, c’est même un privilège. Il faut connaître les signes indicateurs de l’approche de la mise bas pour bien surveiller la jument. Il ne faut pas hésiter à appeler son vétérinaire en cas de doute sur l’évolution de la situation, surtout lorsque l’on a peu ou pas d’expérience en la matière.

 

 

Surveillance de la fin de gestation

 

La préparation au poulinage commence par une surveillance de la gestation et surtout de sa période finale où les juments ont des besoins qu'il faut couvrir. Le suivi sanitaire de votre jument est aussi très important.

Ces étapes ne sont pas à négliger, elles ont des conséquences sur le développement du poulain.

A partir de 9 mois :

     . Confirmer la gestation et augmenter progressivement la ration. Voir "Les besoins de la jument gestante"

     . Observer la jument au moins 1 fois par jour

Si on observe un développement mammaire avant 300 jours ou un écoulement vulvaire à tout moment, il peut y avoir un risque d’avortement : appeler le vétérinaire.

A partir de 10 mois :

     . Eviter les stress importants (long voyage, effort violent …)

Près du terme : 

     . Rentrer la jument le soir dans un box de poulinage, vaste, bien paillé, propre, sol non glissant

     . Si la vulve a été cousue, la faire ouvrir par le vétérinaire

     . Ne pas induire le poulinage

Prophylaxie de la jument

Minimum : 

  •  Vermifugation au minimum 2 fois par an. Attention au choix de la matière active du vermifuge pour la femelle gestante, seul votre vétérinaire saura prescrire le mieux adapté à son stade physiologique.

Optimum :

     . Ajouter la vaccination contre la rhinopneumonie en raison du risque d’avortement provoqué par cette maladie  (protocole selon les instructions du producteur du vaccin). Certains stud-books imposent cette vaccination.

Signes précurseurs du poulinage

 

A l’approche du terme de la gestation, des signes comportementaux et physiologiques peuvent laisser penser à l’imminence de la mise bas. On observe malgré tout une certaine variabilité individuelle.

 

Date du terme

C'est un mauvais critère, car :

 .la durée de gestation est très variable :  de 320 à 365 jours.

 . elle est surtout liée à la saison (gestations souvent plus longues pour les juments devant pouliner en fin d’hiver) 

Allongement de la vulve, relâchement des ligaments (visible sur la croupe de la jument)

C'est un critère moyen :

     . Il se produit quelques jours avant la mise bas

     . Peu visible chez les jeunes juments

     . Grande variabilité entre les juments

Développement mammaire

C'est un critère moyen :

      . la mamelle augmente de volume entre 1 et 4 semaines avant le poulinage

      . toutes les juments poulinent avec une mamelle pleine (sauf pathologie)

      . la perte de lait ou la cire peuvent apparaître plusieurs jours avant le poulinage

 

La mamelle est pleine à partir d’aujourd'hui :

     . 50 % des juments ne vont pas pouliner avant une semaine 

     . 30 % vont pouliner dans 2 à 5 jours

     . 20 % vont pouliner dans les 2 jours

 

La mamelle cire à partir d’aujourd’hui :

     . 60 % des juments ne vont pas pouliner avant 4 jours

     . 20 % vont pouliner dans 1 à 3 jours

     . 20 % vont pouliner cette nuit

 

La mamelle perd du lait à partir d’aujourd'hui :

     . 15 % des juments ne vont pas pouliner avant 4 jours

     . 40 % vont pouliner dans 1 à 3 jours

     . 45 % vont pouliner cette nuit

La date du terme, les modifications physiques et le développement mammaire ne sont pas des critères fiables.

Les secrétions mammaires

 

Les sécrétions mammaires sont le meilleur critère de prédiction du poulinage mais elle ne permettent pas de donner le jour exact.

Il faut prélever du lait tous les jours, à la même heure, pour observer sa couleur, sa consistance et mesurer sa concentration en calcium. En effet, on sait que la concentration en calcium et en magnésium augmente dans les jours précédant le poulinage. 

Ainsi, grâce aux résultats donnés par ce test, il est possible d’organiser la surveillance du poulinage.

Tests de mesure de la concentration en calcium

Cette mesure de concentration détaillée ci-dessous se fait avec des bandelettes Merckoquant 10025 (vendues en pharmacie, boite de 100 unités). L'échelle de lecture se situe entre des concentrations de CaCO3 variant de 30 à 210 mg/l.

Attention, d'autres bandelettes de mesure de la concentration en calcium existent mais la dilution et l'échelle de lecture (niveau de concentration en Ca) sont différentes. L'interprétation des résultats peut ainsi différer de manière importante.

 

 

Mode d’emploi

     . prélever quelques ml de lait

     . prendre 1 tube à usage unique

     . y mettre 6 ml d’eau distillée  et y ajouter 1 ml de lait ; boucher, mélanger

     . tremper une bandelette pendant une seconde dans le mélange puis la retirer

     . lire le nombre de carrés roses

Résultats et marche à suivre

Le seul moyen fiable de prédire le moment du poulinage repose sur l’examen des sécrétions mammaires. Si 4 carrés roses sont sur la bandelette, le poulinage aura lieu dans les heures à venir.

Nombre de carrés roses Couleur du lait Consistance du lait Attitude
1 ou 2 transparent très liquide attendre
3 gris un peu collant commencer la surveillance
4 blanc visqueux le poulinage peut survenir dans les heures qui suivent

Test du papier pH :

IL est également possible de s'appuyer sur l'évolution du pH des sécrétions mammaires à l'approche du poulinage.
Cette mesure se réalise avec du papier pH (bandelettes ou rouleau commercialisés en pharmacie ou laboratoire). Choisir du papier pour une gamme de pH allant de 6 à 8 avec incrémentation de 0,2 à 0,3 pH.

Mode d’emploi

  • prélever 0,5 ml de sécrétion mammaire et le placer dans un tube à usage unique
  • tremper une bandelette pH pendant une seconde dans le mélange puis la retirer
  • lire immédiatement la couleur vert pâle : pH inférieur ou égal à  6,4

Résultats et marche à suivre

Le seul moyen fiable de prédire le moment du poulinage repose sur l’examen des sécrétions mammaires tous les jours. Si le pH est proche ou inférieur à 6,4 alors le poulinage aura lieu dans les heures à venir.

Résultats issus de l'étude de K.Korosue et al 2013:

Expérimentations réalisées sur 27 juments sur 2 saisons de poulinage, tests sur les sécrétions mammaires 10 jours avant le poulinage, comparant les bandelettes de Ca, le papier pH et le réfractomètre Brix.

Lorsque le pH est inférieur ou égal à 6,4 (vert pâle):

  • 54% des juments poulinent dans les 24h
  • 97% des juments poulinent dans les 72h

Lorsque le pH est supérieur ou égal à 6,4 (vert foncé):

  • 99% des juments ne vont pas pouliner dans les 24h
  • 81% des juments ne vont pas pouliner dans les 72h

Cependant, la prédiction du poulinage à l'aide de bandelettes pH doit être validée sur le terrain par la répétition de mesures.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"