Message clé

Fiche consultée 3845 fois.

Partager

Le choix des techniques de reproduction

Niveau de technicité :

Auteur : L. Vignaud

Janvier 2016

Les techniques de reproduction sont plus ou moins complexes. Elles varient essentiellement selon la présence ou non de l'étalon dans l'acte de reproduction. Le choix d'une technique dépendra de la disponibilité de la semence de l'étalon choisi, de sa fertilité par cycle attendue, des réglementations des différents stud-books et du coût de la technique très variable, qui doit demeurer en rapport avec la valeur économique du poulain à naître.

Définition des différentes techniques

 

Ces différents types de monte sont autorisés dans le respect de la réglementation en vigueur (arrêté du 24/01/2008 pour l'insémination artificielle) et selon les règlements des différents stud-books.

 

  • La monte en liberté : pratique de l'accouplement entre une jument et un étalon en totale liberté, généralement au pré sans intervention directe de l'homme. Ce type de monte se pratique donc en troupeau, sans choix individuel des accouplements.
  • La monte en main : pratique de l'accouplement entre une jument généralement entravée et un étalon choisi, tenu en main par un étalonnier.
  • L'insémination artificielle de semence fraîche : La semence de l'étalon est récoltée sur un mannequin à l'aide d'un vagin artificiel. Elle est ensuite filtrée, diluée puis conditionnée en doses (seringues) contenant au minimum 200 millions de spermatozoïdes et 10 à 20 ml au total.
    Ces doses peuvent être utilisées aussitôt après la récolte : on parle d'insémination artificielle immédiate (IAI) ou conservées à 4 ° C quelques heures et jusqu'à 48H. On parle alors de semence réfrigérée (IAR) sur place (IARP) ou transportée (IART). A noter qu'en IAR, le dilueur utilisé doit comporter des antibiotiques afin d'éviter certaines proliférations microbiennes.
  • L’insémination de semence congelée : La semence diluée de l'étalon est congelée dans l'azote liquide (-196 ° C) avec un dilueur comportant un cryoprotecteur. Cette congélation se fait en paillettes de 0,5 ml dont la concentration souhaitable est de 100 millions de spermatozoïdes par ml.
  • Le transfert d'embryon ou transplantation embryonnaire (TE) : Il consiste à transférer un embryon collecté dans l'utérus d'une jument donneuse (mère génétique du poulain) dans l'utérus d'une jument receveuse qui assurera la gestation.

Les différents facteurs de choix d'une technique de reproduction

La fertilité 

La fertilité par cycle (voir fiche fertilité) est un bon critère pour apprécier ces différents type de monte :

La fertilité par cycle ou par chaleur : C'est le pourcentage de chance d'avoir une jument gestante à l'issue de l'exploitation d'une chaleur. Elle se calcule par la formule suivante : Fertilité par chaleur = Nombre cycles positifs / (nombre de cycles positifs + nombre de cycles négatifs)x100

Techniques de reproduction Fertilité par cycle
Monte en liberté 60 à 70%
Monte en main 61 %
IAI 58 %
IART 12 heures 54 %
IART 24 heures 46 %
IAC 47 %
Transfert d'embryon (selon le type de monte) 25 à 40 %

La disponibilité de la semence de l'étalon

La diversité des techniques de reproduction n'oblige plus à déplacer systématiquement la jument pour se rendre là où se situe l'étalon, sauf dans le cas où le règlement du stud-book l'impose (PS, AQPS et TF notamment). Pour la plupart des autres races, on peut utiliser la semence en IART ou en IAC lorsque les fertilités de l'étalon et de la jument le permettent, pour éviter un déplacement trop important de la jument souvent suitée. Cela a néanmoins une incidence sur le coût de la technique.

Le coût des techniques de reproduction

Ces coûts viennent s'ajouter au prix payé pour la semence elle-même, qui dépend de la valeur génétique de l'étalon (ses origines, ses performances...) qui est, lui aussi, extrêmement variable.

Comparaison du coût des techniques de reproduction pour faire naître un poulain (hors génétique)

A retenir

La technique de reproduction utilisée dépend de la disponibilité de la semence de l'étalon choisi ou de la capacité de la jument à mener une gestation.

Les différentes techniques de reproduction ne donnent pas les mêmes chances d'obtenir un poulain.

Le coût des techniques de reproduction est extrêmement variable : il doit être en rapport avec la valeur estimée du poulain à naître.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Ouvrage Le cheval, techniques d'élevage
  • Ouvrage Gestion de la jument
  • Ouvrage Insémination artificielle équine

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"