Fiche consultée 9774 fois.

Partager

Sperme congelé : utilisation des petites doses et de l’insémination artificielle profonde

Niveau de technicité :

Auteurs : A. Margat, M. Vidament

Mise à jour : Mai 2011

Depuis quelques années, une idée se répand dans le monde de l’élevage équin, selon laquelle les résultats de mise en place de sperme congelé seraient meilleurs en utilisant moins de spermatozoïdes (1 à 2 paillettes) mais en les déposant en haut de la corne utérine du côté de l’ovaire portant le follicule pré-ovulatoire,  à l’entrée de l’oviducte (IA profonde). Il était important de faire le point sur ce sujet.

Quelle fertilité obtient-on avec du sperme congelé utilisé de manière standard ?

 

Avec la technique de référence française de congélation et de mise en place standard (derrière le col) utilisée dans les Haras nationaux, la fertilité par cycle est presque aussi élevée que celle obtenue avec du sperme frais.



Un nombre élevé de paillettes contenant chacune 50 millions de spermatozoïdes est réservé par jument pour la saison de monte et lors d’une chaleur donnée, la jument est inséminée avec 2 inséminations (IA) de 400 millions de spermatozoïdes à 1 jour d’intervalle, juste avant ovulation.

 

Si le nombre d’IA par cycle passe de 2 à 1, ou que le nombre de spermatozoïdes est divisé par 2 ou par 4, la fertilité diminue.

Caractéristiques de la technique de référence

Combien les étalons produisent-ils de paillettes par semaine ?

 

En moyenne par semaine en période de congélation, un étalon produit chaque semaine de quoi inséminer 4 à 5 juments, si 48 paillettes sont réservées par jument.



Les étalons produisent donc beaucoup de spermatozoïdes. Leur semence est, pour la majorité d’entre eux, facilement congelable, au moins pour les étalons de sang. Or si le nombre de paillettes réservées par jument était de 2 seulement, en 3 éjaculats, l’étalon pourrait servir 114 juments.

Qu'est-ce que l'IA profonde?

 

L’IA profonde permet de déposer le sperme en haut de la corne de l’utérus, du côté du follicule pré ovulatoire. Le lieu de stockage des spermatozoïdes se trouve dans les oviductes, juste au-dessus de l’extrémité des cornes de l’utérus.


Elle se pratique :

     . soit en aveugle (lors d’une IA normale, le cathéter portant une bille à son extrémité est poussé au bout de la corne utérine choisie en s’aidant par voie rectale),

     . soit avec un endoscope (après avoir insufflé de l’air dans l’utérus, la tige de l’endoscope est poussée jusqu’en haut de la corne utérine, à l’endroit de l’ouverture de l’oviducte, 1 seule IA est possible par cycle).

 


L’IA profonde est proposée quand l’offre de spermatozoïdes est réduite en nombre de paillettes
, sans que ces techniques aient été évaluées en comparaison des techniques standard sur un grand nombre de juments.


Un suivi très strict des juments (souvent 2 échographies par jour ou plus) est nécessaire. Ces techniques ne peuvent être pratiquées que dans des centres très spécialisés.

Quelle est la fertilité obtenue avec des petites doses inséminées en IA profonde?

 

Les différents résultats français de terrain avec des étalons privés et expérimentaux dans les Haras nationaux montrent que la fertilité avec un faible nombre de spermatozoïdes en IA profonde n’est jamais meilleure qu’avec les techniques standard.

La fertilité est alors très variable (de très basse à similaire).

Quels sont les risques?

 

Plus le nombre de spermatozoïdes inséminés est éloigné de 400 millions, plus on prend le risque de diminuer la fertilité.


Un suivi beaucoup plus long et complexe associé à l’IA profonde ne rattrapera pas forcément cette chute et la jument risque d’être vide en fin de saison avec des coûts techniques très élevés.

 

Les techniques d’IA profonde comportent des risques sanitaires et de contention pour la jument.

Recommandations

 

Comme il n’y a actuellement aucune réglementation régissant la vente des doses de sperme congelé équin sur les aspects de qualité et de quantité de spermatozoïdes, le sperme congelé ne doit pas s’acheter à la légère.


Les éleveurs doivent pouvoir obtenir auprès du vendeur des informations telles que :

     . la mobilité post-décongélation,

     . le nombre réel de spermatozoïdes proposés (nombre de paillettes et nombre de spermatozoïdes par paillette) dont disposera la jument au cours de la saison et choisir leurs étalons aussi en fonction de ces éléments

     . le taux de glycérol utilisé

 

Toutes les offres commerciales ne sont pas techniquement équivalentes.


De ces éléments dépendront la facilité avec laquelle on pourra féconder la jument ainsi que le niveau des coûts vétérinaires et des risques associés. Le vendeur doit s’engager sur les caractéristiques du sperme qu’il propose.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • Ouvrage Gestion de la jument
  • Ouvrage Insémination artificielle équine

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"