Fiche consultée 19776 fois.

Partager

Les différents types de fers

Niveau de technicité : 

Auteurs : F. Cavé, J.M. Goubault, D. Pillon

Màj novembre 2013

« Préparer le fer pour le pied et non le pied pour le fer », c’est l’objectif du maréchal ferrant. Ainsi, il saura adapter le fer au pied du cheval dans une perspective d’utilisation afin de maintenir ou d’optimiser les performances locomotrices du cheval.

Objectifs

Le pied du cheval doit être entretenu par des parages et/ou des ferrures régulières.


Plusieurs types de fers sont sur le marché. La forme, le poids, le matériau diffèrent en fonction de la ferrure, qu’elle soit à des fins podologiques ou dans le cadre d’une utilisation spécifique de l’équidé. Il est quelquefois obligatoire de forger le fer afin qu’il s’adapte parfaitement au sabot.


Fonction orthopédique

Le pied peut avoir besoin d’être réorienté, rééquilibré s’il s'agit d’un défaut d’aplomb.


Fonction pour une performance

La pratique de certaines disciplines peut nécessiter une ferrure particulière.


Quelle que soit la discipline pratiquée, la volonté d’allègement reste majeure. D’autres critères entrent en jeu : protection, usure, anti dérapant ou au contraire ultra dérapant (monte Américaine épreuve de reining), amortissement...

 

Les accessoires de la ferrure

Ce sont des éléments complémentaires à une ferrure, apposés et forgés :

  •  Les plaques de protection et d’amortissement
  •  Les systèmes de cramponnage
  •  Les systèmes anti-usure à base de tungstène
  •  Le silicone (de remplissage, d’amortissement)
  •  Les procédés « anti-bottage », c’est à dire empêchant la neige de s’accumuler sous le sabot.


Nota :
attention il y a une différence entre silicone et résine (spécifiques aux chevaux). Certains types de résines peuvent être utilisés  pour la reconstitution éventuelle de la paroi du pied contrairement au silicone.

Les différents types de fers

Les matériaux utilisés

Plusieurs matériaux sont employés pour la fabrication des fers :

  • L’acier doux
    Plus tendre que les aciers de fabrication d’outillage mais plus dur que le fer. C’est le plus utilisé.

  • L’aluminium
    « Règle de 3 » : le fer en aluminium est 3 fois plus léger, 3 fois moins résistant, 3 fois plus cher que celui en acier doux. A réserver aux chevaux de haut niveau.

  • Prothèse en matières synthétiques (plastiques, nylon, kevlar, caoutchouc …). Il existe aussi des fers en matières associées (acier-plastiques; aluminium-nylon …).
  • Les poses de ces types de fers nécessitent des techniques particulières.


Chaque type de fer peut être cloué et/ou collé.

 

La taille

Il existe des pointures de fers mécaniques suivant le fabricant.

Cependant, le nombre d’étampures(trous dans le fer où passent les clous) reste le même : 8 à 10.

 

Nota : A l’époque de l’exploitation des mines de charbon, les chevaux étaient ferrés avec des fers en cuivre car lors de la marche, ce métal ne provoquait pas d’étincelles. Ainsi, il n’y avait pas de risque de déclencher un coup de grisou.

Quelques exemples de fers

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Disponibles à la librairie

  • DVD ROM A la découverte de la maréchalerie

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"