Comment réaliser une coproscopie ?

Niveau de technicité : 

 

Auteurs : M. Delerue, Ifce

Juillet 2017

 

 

La coproscopie consiste à observer et compter les œufs de parasites excrétés par un cheval dans ses crottins au microscope. Elle permet de décider de vermifuger ou non un cheval. On observe principalement des œufs de strongles, ascaris et strongyloïdes. Après un prélèvement de crottins frais, celui-ci peut être conservé au réfrigérateur en attendant de réaliser l'analyse. Plusieurs méthodes de coproscopies existent. Seule la méthode quantitative de Mac Master, classiquement utilisée, est présentée ici.

Matériels

 

  • pour le prélèvement : gant de fouille ou pot en plastique

  • Pour l'identification du prélèvement : marqueur indélébile

  • pour la conservation : réfrigérateur

  • pour l'analyse :

    - pince

    - petits récipients

    - petite balance électronique de précision (précision : 0.01g, capacité : 100g)

    - liquide de flottation : solution de densité élevée permettant de concentrer les œufs, de densité inférieure, à la surface du liquide.

    Par exemple : eau salée à saturation (environ 300g de sel dans 1L d'eau)

    - verre mesureur gradué en ml ou seringue de 50 ml

    - passoire à thé

    -pipettes en plastique

    - lame de Mac Master : lame de lecture spéciale contenant deux chambres. Chaque chambre est constituée d'un réseau dont les limites sont gravées sous la forme d'un carré divisé en colonnes

    - Microscope avec objectif  X10

 

Technique quantitative de Mac Master

 © A. Kempfer, Ifce

 

 

Lecture de la lame de Mac Master

  1. Mise au point sur les lignes du réseau et sur les bulles d'air
     
  2. Lecture de la lame et comptage des œufs de chaque type de parasites dans les deux réseaux en suivant les colonnes gravées dans la lame.
     
  3. Calcul : multiplier le nombre d'œufs comptés par 50

Reconnaissance des principaux parasites

1- Chez les chevaux adultes

2- Chez les poulains

Interprétation des résultats

Les seuils de traitement varient selon les parasites concernés. Un seuil de 200 opg est classiquement retenu comme seuil de traitement pour les petits strongles. Cependant la connaissance épidémiologique reste indispensable à toute décision. Prenez conseil auprès de votre vétérinaire traitant.

Voir aussi

Liens vers des pages sur un thème proche

Lettre d'information "Avoir un cheval"

 

Inscrivez-vous et recevez la lettre chaque mois par email 


Grâce à cette lettre mensuelle, restez informé de nos derniers articles publiés, des fiches encyclopédiques et des vidéos en ligne sur les sujets qui vous concernent : alimentation, santé, reproduction, génétique, comportement, infos réglementaires... et bien d'autres!

 

Je souhaite recevoir la lettre d'information gratuite "Avoir un cheval"