Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

Réglementation

Détenteur en règle = Protection sanitaire renforcée

Chaque détenteur d'équidé a une responsabilité envers les équidés qu'il héberge. Protéger ses animaux c'est aussi respecter la réglementation en matière de sécurité sanitaire. Particulier ou professionnel, consultez ces démarches essentielles.
>> En savoir plus

Génétique

L'accélérométrie

L'accélérométrie est une mesure des caractéristiques et de la régularité des allures du cheval. Les applications sont très diverses, de l'analyse de pathologies (boiteries) à l'étude analytique des aptitudes et à l'orientation précoce des jeunes chevaux de sport et de travail.
>> En savoir plus

Maladie

Le Syndrome métabolique équin

Le syndrome métabolique équin (SME) chez les équidés est assimilé au diabète chez l'homme. L'obésité et les crises de fourbure sont le facteur et les symptômes les plus caractéristiques de cette maladie.

Réglementation

Responsabilité civile dans le cadre de la compétition : courses et sports équestres

En compétitions fédérales ou en course, les accidents d'équitation peuvent avoir des conséquences dramatiques. Il est indispensable d'identifier le responsable du dommage subi par la victime. Retrouvez ici les règles de responsabilité réciproque de l'organisateur et du concurrent.
>> En savoir plus


Dossier "Santé du cavalier"


La balance commerciale de la filière sport-loisirs

Retrouvez ce mois-ci trois sujets relatifs à la santé du cavalier présentés à la 41ème Journée de la Recherche équine.

>> Lire l'article

Quel est le solde de la balance commerciale ? Combien de chevaux sont exportés et à quels prix ? A quelles races appartiennent-t-ils ? Retrouvez les réponses dans cet article.

>> Lire l'article

Niveau de technicité des articles Facile Moyen Expert

Crédits photos : AC Grison, Fanny Ruelle, J. chevret, Nolwenn Lemee, Ifce

IFCE © 2015

Si vous souhaitez recevoir les prochaines lettres d'information "Avoir un cheval", abonnez-vous ici
Pour consulter les numéros précédents, cliquez ici

Vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d'information, cliquez ici pour vous désabonner